Vins De Bordeaux

Edition du 12/06/2018
 

Château Beauregard

Sommet

Château BEAUREGARD

En 2014, la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayettes, a fait l’acquisition des quatre propriétés viticoles Château Beauregard, Château Pavillon Beauregard, Château Saint-Robert et Château Bastor-Lamontagne, avec leurs amis de longue date, Florence et Daniel Cathiard, du Château Smith-Haut-Lafitte. La famille Moulin incarne Beauregard, et veut faire revivre ce Château à Pomerol comme une maison de famille.


“J’ai la chance que ces nouveaux propriétaires me fassent confiance, nous explique Vincent Priou, il est vrai que cela fait 26 ans que je travaille ici. Leur arrivée a favorisé la “renaissance” du Château Beauregard. Nous avons refait entièrement toutes les installations techniques et la chartreuse. Nous avons choisi des cuves béton en forme de goutte, équipées d’une thermorégulation dans l’épaisseur du béton, ce qui nous permet d’être plus précis pour les vinifications. Accueil de la vendange dans une nouvelle salle de réception, tri manuel et tri optique, puis le raisin est acheminé en cuvons qui sont montées par ascenseur pour atteindre le haut des cuves afin que le raisin y soit déversé, cela évite les pompes à vendanges. Grâce à ces cuves tronconiques, nous pratiquons des pigeages tout en douceur. L’élevage se fait en barriques de chêne dont environ 50% neuves. Nous avons deux chais à barriques climatisés. Tous ces équipements techniques ont pour but de magnifier le très beau terroir que nous avons ici, à Pomerol. Château Beauregard est déjà réputé pour sa grande finesse et son élégance, nous allons lui apporter un peu plus de densité en milieu de bouche grâce à plus de sélection et à l’apport de plus de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon dans l’avenir. Le vignoble d’une moyenne d’âge de 38 ans est en cours de restructuration. Déjà, il y a une dizaine d’années, j’avais commencé la plantation à très haute densité et nous poursuivons dans cet esprit de 9200 pieds/ha, ce qui est assez exceptionnel sur la rive droite. Nous sommes certifiés Bio depuis 2014 et voyons l’incidence dans les vins avec plus de précision, de pureté notamment. Sur la rive droite, tous nos vins sont Bio, dans les vignobles de la rive gauche, tous nos vins seront Bio à partir du millésime 2016. Nous devons être capables de produire des vins agréables jeunes mais qui ont un bon potentiel de vieillissement et c’est grâce à notre chai parfaitement équipé que nous y parvenons, c’est plus facile de travailler dans des conditions d’excellence avec des baies parfaitement sélectionnées... l’extraction se fait tout en douceur, cela permet d’extraire les bons tanins. Le Benjamin de Beauregard, notre second vin, représente 45 à 50% de notre production totale. Le pôle Rive Gauche est important avec 58 ha au Château Bastor-Lamontagne à Preignac et 38 ha au Château Saint-Robert dans les Graves. Château Bastor-Lamontagne 2015 est un Sauternes très riche, c’est d’ailleurs un millésime exceptionnel dans tout le Sauternais. Château Bordenave 2015 est certifié Bio depuis quelques années déjà, c’est une enclave dans le vignoble de Bastor-Lamontagne, c’est un Sauternes très typé Barsac alors qu’il est sur la commune de Preignac, il est situé sur la première terrasse dans la continuité de Barsac, c’est vraiment la fraîcheur, fruits frais et l’élégance qui le caractérisent. Bastor-Lamontagne 2015 est un Sauternes riche, complexe, on retrouve un grand Sauternes avec des notes d’agrumes confits, d’écorce d’orange, d’abricot sec. La conversion Bio se termine, Bastor-Lamontagne 2016 qui est à en cours d’élevage sera certifié Bio. Notre So Sauternes 2016 Bio rencontre un franc succès, il est plus sur la fraîcheur du fruit, plus léger, très accessible, idéal à l’apéritif, un vin qui plaît beaucoup, un Sauternes au prix accessible. Michel Garat est toujours mon consultant technique à Sauternes, il travaille toujours avec nous à Bastor, je l’ai rappelé car il connaît parfaitement le vignoble et les clients, c’est une aide précieuse. Château Saint-Robert blanc 2015 est certifié Bio, le rouge est toujours en conversion. Nous vendons les blancs 2015 et 2016, le 2016 a une bonne acidité, c’est un vin avec beaucoup de fraîcheur, un peu moins complexe que le 2015 qui lui est un peu plus exubérant. Ces deux millésimes sont très réussis tout en ayant leur identité propre.

   

Château Beauregard

Directeur : Vincent Priou

33500 Pomerol
Téléphone : 05 57 51 13 36

Email : beauregard@chateau-beauregard.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Au sommet de son appellation. Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%), puis 84 ares en 2015, pour atteindre 3,37 ha. Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. Certification Biodynamie Demeter depuis 2016. - La pratique culturale : les rangs de vignes, enherbés, autorisent la faune et la flore auxilliaires. La taille est en majorité en guyot double à deux astes avec 8 bourgeons par pied. Les rangs sont travaillés sous les pieds. Les entrecoeurs sont éliminés. L'effeuillage se fait du coté du soleil levant. La vigne est accompagnée par des préparations de plantes, des algues (lithotamme), et un minimum de cuivre et de soufre. Les vendanges sont faites à la main dans une atmosphère conviviale. Une première sélection des baies est faite sur pied et, depuis 2008, un deuxième tri est réalisé sur table à l'entrée du chai. - La vinification : une première macération à froid précède la fermentation naturelle sans apport de levures extérieures. Selon les années (la quantité de récolte) celle-ci est parfois faite en tonneau ouvert à l¹ancienne (pigeage à la main). Une macération post fermentaire à chaud est généralement utilisée. La fermentation malolactique est faite en cuve ou en tonneau. L'élevage est réalisé en partie en cuve et en partie en barriques. La mise en bouteille est réalisée sans filtration (ou presque). La maturation a lieu à température constante dans la carrière souterraine. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Vous allez aimer ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée des Mille et une Nuits 2015, charpenté, bien charnu, de belle robe pourpre soutenu, au nez légèrement épicé, suave au palais, avec des nuances de cerise et de réglisse, aux tanins fondus mais structurés à la fois. Le Bordeaux Supérieur 2014 Bio, 80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon, d’une robe rouge cerise limpide, développe des arômes de cassis et de griotte et une bouche fraîche aux tanins fondus, est un vin qui s’accorde, par exemple, avec des tendrons de veau aux champignons et à la tomate ou un filet d'agneau au chou. Le 2012, est de jolie robe, bouqueté, au nez de petits fruits rouges frais, de très bonne charpente, aux tanins équilibrés, très charmeur. Excellent 2011, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins soutenus et souples à la fois, très savoureux. Le 2010 est plus riche, bien sûr, parfumé et persistant, aux tanins équilibrés, et mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde. Il y a aussi ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée Lise 2012, élevage en barriques, qui mêle concentration aromatique et délicatesse en bouche, avec ces arômes d’épices (cannelle) et de griotte, aux tanins équilibrés, et ce Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011, riche mais fin, très parfumé, au nez où dominent la prune et le musc, harmonieux.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Email : moniot@wanadoo.fr
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr

Château SAINTE-BARBE


Sainte Barbe était une Chartreuse typique de Bordeaux du XVIII siècle surplombant la rivière, avec de belles dépendances. La maison est située sur les rives de la Garonne avec une vue magnifique sur la rivière. Elle est construite au-dessus des caves qui se trouvent au rez-de-chaussée où les barriques de vin étaient emmagasinées. Elles pouvaient être roulées à la main au bord de la rivière pour être chargées sur des navires à destination de l'Angleterre et de l'Europe du Nord. Le vignoble de Sainte Barbe couvre actuellement 30 ha d’argiles sur des sols alluviaux sur la rive droite de la Garonne. La majorité des vignes ont été replantées en 1999 par la famille Touton. La propriété a été rachetée par la famille de Gaye en 2013 (Château Grand Corbin Manuel, à Saint-Émilion). L’amélioration continue des vins et la mise en valeur du patrimoine de la propriété ainsi que son ouverture aux visites sont les priorités actuellement. Nombreuses récompenses obtenues. Voilà un beau Bordeaux Supérieur 2015, Merlot, Cabernet-Sauvignon, Cabernet franc, Petit Verdot sur sols d’alluvions (argile, silice, gravier), coloré, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet ample, aux arômes de réglisse et de mûre, aux tanins bien fondus, où s’entremêlent des nuances de cerise noire et d’humus au palais. Le 2014 a des nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, de bouche classique, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà tout en charme mais de très bonne garde. Le 2013, avec des tanins soyeux, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée, est tout en rondeur. Goûtez le Bordeaux Merlot 2015, médailles d’Argent à Los Angeles, aux Vignerons Indépendants et au Concours général de Paris, de belle robe, de bonne base tannique, ample et corsé, avec ce nez subtil dominé par la fraise mûre, un vin qui mêle charme et richesse, charnu, où dominent la fraise des bois bien mûre et l’humus, en finale, à déboucher, par exemple, avec une fricassée de ris et rognons de veau aux brocolis ou des brochettes d'agneau grillées

Famille de Gaye
Route de Burck
33810 Ambès
Téléphone :05 56 77 49 57
Email : commercial@chateausaintebarbe.fr
Site personnel : www.chateausaintebarbe.fr

Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Représentant la quatrième génération de cette exploitation familiale, Thierry Dumeynieu dirige cette propriété située à flanc de coteaux. Beau Fronsac 2015, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, de bouche fondue et ronde avec des nuances de fraise et une note épicée, de teinte soutenue, un vin riche et chaleureux, de garde, naturellement. Le 2014 est savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, au nuances de fraise, de truffe et d’humus, à déboucher sur des tournedos aux cèpes ou des côtes de veau grand-mère. Goûtez le Bordeaux Supérieur Château La Maréchale 2015, un vin de belle teinte grenat, aux notes de violette, de framboise et de sous-bois, charnu et long en bouche, l’un des meilleurs de son appellation.

Thierry Dumeynieu - Earl Vignoble Dumeynieu
1, Le Sable
33126 La Rivière
Téléphone :05 57 24 94 55 et 06 14 36 25 91
Email : vignoble-dumeynieu@sfr.fr

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire et dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On est bien au sommet avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2014, une référence, très équilibré, de bouche ample où dominent les fruits mûrs (prune, framboise), de jolie robe pourpre, un vin qui allie souplesse et structure, à attendre un peu pour profiter de tout son potentiel. Très beau 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2011 développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime, parfait avec un pigeon braisé ou un bœuf à la ficelle. Le 2008 de robe grenat, riche, au nez intense, est complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2015, qui dévoile des notes de violette et de mûre, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, de très bonne évolution. Savoureux 2014, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d’une belle harmonie.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château MOULIN DU JURA


?La relation entre la vigne et notre famille a débuté il y a six générations, en 1885. Depuis, chaque parcelle de vignes s'est transmise de père en fils, de père en fille, génération après génération. Notre vie se confond avec la vigne. Chaque jour, nous y apportons notre coeur, notre expérience héritée il y a plus de 120 ans et une énergie nouvelle à chaque génération. Nous avons baptisé notre société Moulin du jura en souvenir d'un ancien moulin situé sur la Barbanne, petit ruisseau délimitant les appellations Montagne Saint-Émilion et Saint- Émilion. Ce moulin, aujourd'hui remplacé par nos chais, a existé et fonctionné jusqu?au XIXe siècle.?
Vignoble de 10 ha, où se côtoient le Merlot et le Cabernet Franc.
Bien apprécié leur Lalande-de-Pomerol Les Jardins du Moulin 2014, de couleur pourpre, d?une grande complexité aromatique, où dominent le cuir et la griotte, légèrement épicé comme il se doit. Le Saint-Émilion Moulin du Jura 2014, de charpente à la fois puissante et souple, avec des arômes de fruits rouges complexes (griotte, mûre), développe une de bouche dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé.
Excellent Montagne Château La Croix-Jura 2014, aux notes persistantes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de réglisse, un vin qui allie concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche.

Barbara Berlureau
1, Moulin du Jura
33570 Montagne
Tél. : 05 57 51 27 98
Fax : 05 57 74 18 96
www.moulindujura.fr


Château TERRE BLANQUE


Propriété rachetée en 2010 par Odile et Thierry Bazin. Les vins sont issus de parcelles sélectionnées du Domaine de Terre Blanque. Ce vignoble s?étend sur 15 ha sur la rive droite de l?estuaire de la Gironde.
Ils proposent ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Noémie Château Terre Blanque 2012, 75% Merlot et 25% Cabernet-Sauvignon, élevé 12 mois en barriques, où dominent la fraise des bois mûre et l?humus, charnu et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, est un millésime équilibré et d?excellente évolution (10,50€). Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge Château La Roche Bazin 2014, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, aux tanins fermes et soyeux à la fois, aux arômes d?épices et de griotte, très abordable (6,50€).

Odile et Thierry Bazin
1, Sesque
33390 SAINT-GENÈS-DE-BLAYE
Tél. : 05 57 58 26 57
Fax : 05 57 58 39 41
Email : odile@terreblanque.com
www.terreblanque.com


Château Le SIRON


Les 2e et 3e générations scellent aujourd?hui leur passion du vin pour travailler autour de ce domaine de 57 ha.
Ce Bordeaux Supérieur Quercus 2012, 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon, 5% Cabernet franc, riche au nez comme aux papilles, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d?épices,d?une belle complexité, avec des tanins denses et veloutés, est à déboucher sur un jarret de veau aux petits oignons ou une côte de boeuf marchand de vin. 
Le Bordeaux rouge Château Le Siron 2013, de bouche souple, est à déboucher sur des magrets. Le Bordeaux blanc a des senteurs de rose, de lis et de fleur d?acacia, un joli vin, tendre et nerveux à la fois.

Annie Ginelli
2, Le Siron
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Tél. : 05 56 76 44 79
Fax : 05 56 76 43 10
Email : contact@chateausiron.com
www.chateausiron.com



> Les précédentes éditions

Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016

 



Château HAUT-CALENS


Château BOIS CARRÉ


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château GRAND-MAISON


Château RAYMOND-LAFON


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château CLOS de SARPE


Château CLOS des PRINCE


Château HAUT FERRAND


Château BRONDELLE


Château de VALOIS


Château HAUT-LAGRANGE


Château CANTENAC


Château BEYNAT


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Domaine de CHEVALIER


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château BOUSCAUT


Château VAISINERIE


Château D'ARRICAUD


Château DAVID


Château de MAUVES


Château CORBIN MICHOTTE


Château de PANIGON


Château BEAUREGARD


Château FONROQUE


Château BELLE GARDE


Clos RENÉ


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château PONT LES MOINES


Château BÉCHEREAU


Château SAINT-HILAIRE


Château FAYAU


Château VIEUX RIVALLON


Château LANIOTE



DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CLOS TRIMOULET


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE ALARY


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales