Vins De Bordeaux

Edition du 07/11/2017
 

Château Layauga-Duboscq

Top

Château LAYAUGA-DUBOSCQ

Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total.


Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf aux pruneaux farcis. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard ou une omelette aux champignons. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2012 : bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011 : un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices, tout en rondeur, tout en élégance. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2010 : couleur grenat, connotations de fraise des bois et d'épices au nez, en bouche se décèle des notes de groseille et de grillé, un beau vin savoureux, classique, mêlant souplesse et structure.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CHEVAL BLANC)
FIGEAC (Hors Classe)
TROTTEVIEILLE
CROQUE MICHOTTE
(DESTIEUX)
(LA DOMINIQUE)
BALESTARD-LA-TONNELLE
HAUT-SARPE
LA TOUR DU PIN FIGEAC
GRAND-CORBIN-DESPAGNE
CADET-BON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
AUSONE (Hors Classe)
BELAIR-MONANGE
CORBIN MICHOTTE
LANIOTE
(SANSONNET)
FONROQUE
LA MARZELLE
MAUVINON
CANTENAC
PIGANEAU
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GRAND CORBIN MANUEL
GRAND PEY LESCOURS
(LASSEGUE*)
VILLHARDY
FRANC-LARTIGUE
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
PETIT MANGOT
CLOS DES PRINCE
LA ROSE POURRET
BELLISLE-MONDOTTE
JEAN VOISIN
(SANCTUS)
(TOUR SAINT-CHRISTOPHE)
VIEUX-RIVALLON
DARIUS
RIOU DE THAILLAS
PETIT-BOUQUEY
(YON-FIGEAC*)
(LAROQUE*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
AMBE TOUR POURRET
CANDALE
CONFESSION
FLEUR CRAVIGNAC
GRACE FONRAZADE
TAUZINAT-L'HERMITAGE
VIEILLE TOUR LA ROSE
VIEUX-SARPE
CLOS DE SARPE
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
CROISILLE*
PASQUETTE
PONTET FUMET*
ROYLLAND*
CROIX MEUNIER*
LE DESTRIER
CLOS DES MENUTS
(LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS*)
GRAND BERT
ROL-VALENTIN



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CLOS SAINT-ÉMILION PHILIPPE
SAINT-JEAN
CROIX DE BERTINAT
(CROIX D'ARMENS*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
TOUR SAINT-PIERRE
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
(DE LA COUR)
(HAUT VEYRAC)
HAUT-ROCHER
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ADAUGUSTA
FRANC-POURRET*
PIPEAU
(TOUR GRAND FAURIE*)
PINDEFLEURS
ROCHEBELLE
BEAULIEU-CARDINAL*
FRANC-GRACE-DIEU
LAUDES
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
ROCHER
MANGOT

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BELLEVUE-FAVEREAU


C’est en 1968, que Michel et Marie-Claude s’installent avec beaucoup d’ambition sur la propriété et s’engagent sur la qualité de leur vin. Vigneron de père en fils, en 1989, Dominique en digne successeur, apporte ses compétences nouvelles tout en respectant la tradition et le savoir-faire de son père. Rejoint depuis peu par ses deux sœurs, Véronique et Marie-Cécile, ce domaine s’étend à ce jour sur 50 ha. La philosophie culturale vise à maîtriser les rendements de façon naturelle. Dominique Galineau propose à la vente en 2017, les 2015, puis les 2016. Pour lui, “les vendanges ont été tardives, c'est une année moyenne, de la pluie pendant 6 mois puis plus rien, les jeunes vignes en ont souffert, mais les autres non, et la quantité a rejoint la qualité. C'est un “millésime de chance” pour les viticulteurs. Nous avons une nouvelle cuvée en projet.” Beau Bordeaux Supérieur 2015, qui mêle finesse et richesse aromatique, de bouche suave et veloutée, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), riche en couleur comme en charpente, d’une belle finale, de garde, bien sûr. Le 2012, de robe grenat, d’une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, associe couleur et matière, de bouche ample à dominante de fruits frais et d’humus. Beau 2010, de belle couleur, aux arômes de musc et de groseille cuite, gras et persistant en bouche, aux tanins amples, charpenté. Joli Bordeaux blanc, à dominante de fleurs blanches et de noisette, fruité, harmonieux.

Vignobles Galineau
Moulin de Favereau
33790 Pellegrue
Téléphone :05 56 61 32 49
Télécopie :05 56 61 32 49
Email : vignobles.galineau@wanadoo.fr

Château La ROSE-POURRET


Un vignoble familial (depuis 5 générations) de 8 ha d’un seul tenant. La génération actuelle maintient la tradition en travaillant avec passion les Merlot (75%) et Cabernet franc (25%), plantés sur des sols argilo-sableux sur crasse de fer et sables anciens. Labours, vendanges manuelles, vinification traditionnelle, élevage en barriques neuves renouvelées par 1/3 chaque année... Philippe Warion propose à la vente cette année les 2011, 2012, 2013 et 2014. Il considère le millésime 2016 “exceptionnel, il a tout : puissance, rondeur, bouquet, charpente, équilibre, des tanins très doux, une belle couleur, et, en plus de la qualité, il conjugue la quantité. C'est le millésime que tout vigneron aimerait retrouver chaque année.” Savoureux Saint-Émilion GC 2014, qui mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, aux notes très caractéristiques de cuir et de fruits confits, parfait, par exemple, avec un lapin en cocotte aux boulettes ou un chaud-froid de cailles. Le 2013 est très réussi, fin et élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, au nez où dominent les baies rouges et la mûre, mêlant charpente et rondeur.  Excellent 2012, dense et puissant au nez comme au palais, avec ses tanins soyeux, au nez de fruits cuits (myrtille, fraise des bois), de bouche finement épicée. Le 2011, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, est un vin qui emplit bien les papilles, d'une finale très savoureuse. Très beau 2010, riche, aux tanins denses, ferme, très bien élevé, tout en nuances d’arômes (griotte, groseille, cannelle), de bouche riche et persistante, très équilibrée, dominée par les fruits cuits. Le 2009 séduit toujours autant, de couleur profonde, complexe au nez (pruneau, épices), de bouche flatteuse et riche à la fois, aux nuances de cassis et de poivre noir, d’une jolie finale finement épicée, avec des tanins veloutés. Le 2008, harmonieux, tout en finesse, aux tanins riches, légèrement corsé comme il se doit, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, au nez comme au palais (griotte, cannelle, sous-bois...), d’une matière soyeuse.

Philippe et Laure Warion
1, La Miolle
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 71 13
Télécopie :05 57 74 43 93
Email : contact@la-rose-pourret.com
Site personnel : www.la-rose-pourret.com

Château BROWN


En décembre 2004, la famille Mau a repris cette belle propriété, en association avec un businessman hollandais, Cees Dirkzwager. La moitié du vignoble (29 ha) se répartit sur deux croupes graveleuses, parfaitement exposées, au partage de l’Olivier et l’Eau blanche, les deux rivières qui drainaient les Graves. L’une des croupes culmine à vingt-trois mètres d’altitude, à l’extrême sud du domaine. La seconde occupe la moitié nord du domaine. Les parcelles les plus hautes, les mieux drainées, les mieux exposées et les plus précoces, sont consacrées au Cabernet-Sauvignon. Le Merlot occupe un sol argilo-graveleux, et on a réservé aux vignes de blanc les terres les plus argileuses. Jean-Christophe Mau produit des vins qui lui ressemblent : précis, généreux et constants. Il célèbre son 10e anniversaire à la tête de Brown, et a su donner une nouvelle impulsion à la propriété en la modernisant, développant son image de marques. “Vendanges 2016, utilisation pour la première fois du tri optique pour les Cabernets-Sauvignons. Belle récolte généreuse pour un vin qui s’annonce pulpeux. Depuis 2012, la gamme des vins du Château Brown a été complétée par un rosé. Ce rosé de presse est un des rares rosés haut de gamme de la région bordelaise, une production limitée à 2000 bouteilles. Brown s’engage vers la lutte raisonnée et a obtenu la certification ISO 14001, en juillet 2014.” Beau Pessac-Léognan rouge 2014, d’un beau rouge profond, ample et structuré, tout en ampleur tannique, très parfumé au palais avec des naunces de fumé. Le 2013, aux connotations de fruits rouges à noyau, est un vin tout en nuances, au boisé harmonieux. Le 2012 est complet et puissant, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, avec une prédominance de cassis, de mûre et de poivre, très bien équilibré. Le 2011, de robe intense, mêle concentration aromatique et délicatesse, avec ces senteurs d'épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins très équilibrés. Beau 2010, classique, de bouche corsée, aux nuances de groseille, de cassis et de cuir, complexe, aux tanins puissants et fins à la fois, charnu. Superbe Pessac-Léognan blanc 2015, aux notes d’abricot frais, de narcisse et de fruits secs, gras mais très frais à la fois, de bouche bien équilibrée en acidité, d’une jolie finesse, harmonieux en finale. Le 2014, toujours marqué par son Sauvignon blanc très majoritaire (70%, le reste en Sémillon), associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix. Le 2013, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, est un vin tout en nuances d’agrumes et de grillé, qui associe fraîcheur et charpente, raffiné. Excellent 2012, charmeur, au nez délicat où se mêlent des notes d’amande et de chèvrefeuille, de bouche suave.

Jean-Christophe Mau
5, allée John Lewis Brown
33850 Léognan
Téléphone :05 56 87 08 10
Télécopie :05 56 87 87 34
Email : contact@chateau-brown.com
Site personnel : www.chateau-brown.fr

CHATEAU VALGUY


Cette propriété prise en fermage en 2000 et achetée en 2010, est située à Fargues-de-Langon au milieu des 1er Crus Classés. Beau Sauternes Château Valguy, issu d’un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle)... La cueillette se fait par tries successives afin de ramasser des raisins atteints par la pourriture noble et entièrement confits, l'élevage se fait en fûts de chêne pendant 24 mois. Le 2009 est particulièrement savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits, les fleurs et le pain d’épice, un vin qui poursuit sa belle évolution. Excellent Graves rouge Cailloux de Valguy 2009, 60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, complet et prometteur. Le Graves blanc Cailloux de Valguy 2009 (fermentation en fûts de chêne, élevage durant 10 mois en barriques, dont 25% de neuves, sur lies fines avec bâtonnages, 70% Sémillon, 30% Sauvignon), franc et parfumé, d’une belle vivacité avec un bel équilibre maturité-acidité, est un vin comme on les aime, suave, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche.

Grands Vignobles Loubrie
4, chemin de Couitte
33210 Preignac
Téléphone :05 56 63 58 25
Télécopie :05 56 63 58 25
Email : grandsvignoblesloubrie@orange.fr
Site : grandsvignoblesloubrie
Site personnel : grandsvignoblesloubrie.wifeo.com


> Nos dégustations de la semaine

Château des LAUDES


Un encépagement classique du Bordelais pour ce vignoble de 3,80 ha, soit 75% de Merlot, 20% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon. Situé sur le plateau argilo-calcaire, la présence de graves, de sable et d'argile rend ce terroir précoce et donc particulièrement propice à la maturité optimale. Le calcaire ajoute une note minérale.
J'ai apprécié le Saint-Émilion Grand Cru 2009, médaille d'Or au concours de Bordeaux vin d'Aquitaine 2011, encore fermé, de robe grenat soutenu, bien charnu, aux notes de groseille surmûrie et d'humus bien caractéristiques, un vin de bouche charnue et concentré, aux tanins bien fondus mais très présents, persistant en finale (37€). Séduisant Entre-Deux-Mers Château La Guillemette, un vin franc, où se mêlent des notes d'amande et de poire, à ouvrir sur des coquillages ou un soufflé au fromage. C'est bon et c'est bien, on n'hésite donc pas.

Vignobles Bernard Artigue
2, Pineuil
33330 Saint-Christophe-des-Bardes
Tél. : 05 56 72 48 93
Email : b-artigue@wanadoo.fr
www.chateau-la-guillaumette.com


Château YON-FIGEAC


C’est l’autre Château des Vignobles Alain Château (voir Rochefort-Sur-Loire, en Anjou-Saumur).
Après avoir créé un groupe industriel, spécialisé dans les métiers de l’imprimerie, de la papeterie et de l’emballage, Alain Château a décidé de tourner la page, de se lancer un nouveau défi avec une activité plus proche de ses passions. C’est avec enthousiasme et détermination, et une longue expérience réussie de chef d’entreprise, qu’il aborde ce nouveau métier de la production viticole.
C’est ainsi qu’il débute dans ce nouveau secteur en reprenant, en 2004 et 2005, trois domaines en Anjou, constituant ainsi un superbe ensemble de 38 hectares situés sur les meilleurs terroirs de cette très ancienne région viticole et essentiellement voués à la production de grands vins blancs. Le Château Bellerive est, avec ses 12 ha, le fleuron de l’appellation Quarts de Chaume.
Depuis des siècles, les plus mythiques des liquoreux d’Anjou sont produits sur ce terroir réputé. Le Château de la Guimonière, positionné à quelques centaines de mètres au nord de Bellerive, produit la magnifique appellation Coteaux du Layon Chaume, des Anjou blancs secs de belle facture et l’Anjou rouge. Le Château de Varennes, en appellation Savennières, produit “le” grand vin blanc sec de l’Anjou.
Toujours en 2005, Alain Château complète cet ensemble avec l’achat du prestigieux Château Yon-Figeac, Grand Cru Classé de Saint-Emilion, 24 ha de vignes sur des sols argilo sableux qui produisent trois vins, le Château Yon-Figeac (Saint Emilion Grand Cru Classé), les Roches de Yon-Figeac (Saint Emilion Grand Cru) et Yon Saint-Martin (Saint Emilion).
Cet ensemble ainsi constitué ne représente pas un aboutissement mais le début d’une aventure. La transformation profonde des propriétés reprises a été rendue possible grâce à une volonté sans faille et un travail de tous les instants. L’appel aux conseils de Denis Dubourdieu, Professeur à l’université de Bordeaux et œnologue de renom, et la constitution d’équipes techniques solides autour des deux responsables d’exploitation (David Grellier pour l’Anjou et Aurélien Perdriau pour Saint-Emilion) ont permis d’entamer un cycle très lourd de travaux : arrachage et replantation de nombreux hectares, travail du sol et de la vigne, utilisation de méthodes respectueuses de l’environnement, investissements dans les chais (cuves, pressoirs…), rénovation des locaux de réception et d’habitation…
Vous allez aimer comme moi ce Saint-Émilion GGC Château Yon Figeac 2012 (Merlot à 83%, Cabernet franc à 13% et Petit Verdot à 4%), de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle structure, charnu et prometteur (29€, il les vaut largement).
Le Saint-Émilion GC Les Roches de Yon Figeac 2011 développe un nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, est riche, d’une belle longueur, un vin harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et structurée (13,50€).

Alain Château
3, Yon
33330 Saint-Émilion
Tél. : 02 41 78 33 66
Fax : 02 41 78 65 47
Email : info@vignobles-alainchateau.com
www.vignobles-alainchateau.com


Château LAJARRE


Au sommet de son appellation. Sirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, cette propriété de 50 ha (dont 33 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux), appartient à la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 70% de Merlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes.
Guillaume Bordelais, maître de chai, qui s'occupe de la propriété, nous indique que cette année seront commercialisées la Cuvée Eléonore 2015 en Bordeaux Supérieur et la Cuvée Gaspard 2014 en Castillon. Il juge le 2016 “atypique et spectaculaire, ce millésime a tout : quantité, qualité, une couleur profonde, de bons degrés alcooliques, du fruité, c'est un vin gourmand.
Comme toujours, de nouvelles plantations en Merlot et en Cabernet sont effectuées afin de rajeunir le vignoble.”
Superbe Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2015, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, un très joli vin, riche et parfumé en bouche, avec ces nuances subtiles de pruneau confit, qui mêle structure et velouté. 
Goûtez le Bordeaux Supérieur rouge Château Lajarre 2015, de robe soutenue, aux notes de sous-bois et de mûre, qui allie charpente et souplesse.
Le Côtes de Bordeaux Castillon Château Canon Montségur cuvée Gaspard 2015 puissant et fondu à la fois, complexe, avec des saveurs intenses (fruits cuits), aux tanins harmonieux, riche en couleur, de très belle évolution. Idéal aujourd’hui, le 2012, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois, se débouche sur un gigot de mouton ou un sauté de veau Marengo, notamment. 

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Tél. : 05 57 41 08 69
Fax : 05 57 41 08 69
Email : chateaulajarre@hotmail.fr
www.chateau-lajarre.com



> Les précédentes éditions

Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016

 




CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE DE LA VALERIANE


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHATEAU VALGUY


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE ALAIN MICHAUD


HENRY NATTER


CHATEAU FABAS


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE PICHARD


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE GUIZARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales