Vins De Bordeaux

Edition du 08/11/2022
 

Clos des Lunes

Top

CLOS DES LUNES

“Nous avons commencé avec 12 hectares en 2011, nous raconte Olivier Bernard, et avons vendangé cette année plus de 70 hectares.


Très gros succès : nous avons déjà vendu tout le millésime 2014 Clos des Lunes, et cette année, nous allons produire 250 000 bouteilles d’une qualité top. Le secret de ce succès : ces Sémillons qui s’épanouissent sur ces grands terroirs ont une grande minéralité, une fraîcheur exceptionnelle. Ce cépage, qui entre à 70% dans l’assemblage, offre à la fois la fraîcheur mais aussi la rondeur, le charme. Le Sémillon est un cépage gourmand qui donne un peu de gras au vin tout en étant vif. Ces vins produits à base de Sémillon à Sauternes sont très particuliers, je n’ai jamais goûté cela ailleurs. Ils plaisent beaucoup aux consommateurs car ils sont généreux et charmeurs. Nous venons de reprendre deux propriétés à Barsac, dont un Cru Classé en 1855. Nous allons donc produire du Sauternes Château Suau, et au Clos des Lunes en 2015. Quant au blanc sec, il existe trois cuvées : Clos des Lunes Lune d’Or (cuvée d’exception avec nombre limité de bouteilles), Clos des Lunes Lune d’Argent (la Grande Cuvée); Clos des Lunes Lune Blanche, élaborée en cuves. Lune d’Or et d’Argent sont élevées en barriques.”

   

Clos des Lunes

Olivier Bernard

33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (70% Sauvignon, 14% Sauvignon gris et 16% Sémillon pour les vins blancs; 63% Merlot, 27% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 40% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 60% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 85% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 15%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.
“Lors des vendanges 2021, nous avons été impactés par la gelée du 7 Avril, nous indique François Bouquier, ce qui a réduit la récolte de 60%; néanmoins, à partir du 15 Août, le soleil est revenu jusqu'à fin Septembre et les vendanges se sont déroulées début Octobre. D'où une belle maturité, les vins blancs et rouges sont bien fruités et équilibrés. Sont commercialisés actuellement les rouges 2018, 2019 et les blancs 2019 puis 2020. Nous restons axés sur les soins du vignoble.” Remarquable Pessac-Léognan rouge 2019, c’est une réussite, au nez délicat, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), c’est un vin intense au nez, ample en bouche, velouté, bien classique du millésime, de garde, bien entendu. Le 2018, est riche et suave, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, servi par une belle structure, très prometteur. Très réussi Pessac-Léognan blanc 2020, persistant et racé, a un nez de pain grillé et de pêche, il est riche en arômes comme en charpente, un vin ample et gras, aux nuances de pomme mûre et de noix en finale. Le 2019, riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, et dégage une bouche puissante et une longue finale.

François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

Château des MOINES


Au sommet de son appellation. Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec). Le vignoble est cultivé de façon traditionnelle avec labourage du sol, chaussage et déchaussage en hiver et printemps, enherbement maîtrisé. L’effeuillage est mécanique ou manuel, suivant les parcelles. La gestion parcellaire permet de donner des vins de qualité et de tradition. Les raisins sont récoltés à maturité maximale; les vendanges sont mécaniques, à la main sur certaines parcelles, avec un tri soigneux des raisins. “La gelée ne nous a pas épargnés, comme beaucoup de viticulteurs, elle nous a fait perdre 40% de la récolte, précise Patrick Merle. Toutefois la qualité est correcte, les vins sont un peu moins structurés mais fruités. Nous avons une nouvelle cuvée 2020, 100% Malbec, élevée en amphores. Nous proposons à la vente les 2017, 2018, 2019 et 2020 ainsi que la Cuvée Prestige en 2020, uniquement. Pour nous, seule compte la continuité dans l'amélioration des vins.” Toujours ce remarquable Lalande-de-Pomerol Prestige 2019 , il est charnu, c’est un vin riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins équilibrés, complet, élégant, aux notes de truffe et de fraise macérée, d’une grande harmonie. Remarquable 2018, avec une robe pourpre, fort bien élevé, aux senteurs de sous-bois, d’épices et de myrtille, c’est un vin aux tanins puissants mais très mûrs, complet. Le Lalande-de-Pomerol Tradition 2018, charnu, de robe intense, a des notes de fruits noirs mûrs et de cannelle, complexe.  Il y a également une nouvelle cuvée 100% Malbec, où ce cépage apporte cette couleur profonde, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en matière, bien classique, structuré, avec ces notes très caractéristiques au palais de prune et de fumé, un vin riche, tout en bouche.

Jean Darnajou et Patrick Merle
3, rue de Musset
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Email : contact@chateaudesmoines.com
Site personnel : www.chateaudesmoines.com

Château LAFLEUR du ROY


Un domaine situé à 60 m d’altitude, exposé sud-ouest, avec des vieilles vignes d’environ 40 ans, et encépagement à prédominance de Merlot noir (85%), de Cabernet franc (10%) et de Cabernet-Sauvignon (5%). Le vignoble bénéficie d'un sol de sable graveleux comportant une sous-couche abondante d'alios, appelée plus couramment dans la région “crasse de fer”. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. Les Châteaux de la famille Dubost ont été créés dès 1957 par Pâquerette et Yvon Dubost, ancien maire de Pomerol, fin connaisseur de l'histoire de la commune. Aujourd'hui, c'est Laurent Dubost, leur fils, diplômé d'école d'agriculture, qui gère l'exploitation. Belle réussite avec ce grand Pomerol 2019, coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration, aux notes de groseille, d’humus et d’épices, un millésime ferme en bouche, de garde, naturellement. Le 2018, équilibré et dense, a des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras en bouche, il se goûte déjà très bien. Vous allez adorer son 2017, il est excellent, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, c’est un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. Très savoureux 2016, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, il a des tanins soyeux, c’est un vin à la fois charnu et distingué. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.

Laurent Dubost
Catusseau
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 74 57 et 06 84 54 52 88
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

CHATEAU JURA PLAISANCE


Jacques Le Failler et Alain L’Helguen, entrepreneurs brestois associés et amis depuis plus de 15 ans, ont repris le Château Jura Plaisance en avril 2015. Depuis, ils mettent tout en œuvre pour révéler le potentiel de cette propriété. « Nous faisons de la lutte raisonnée, nous explique Alain Germon, chef de culture, sans surdosage de produit de traitement et travaillons les sols pour permettre d'éviter le tassement et ne pas polluer avec des produits de désherbage. La taille se fait en guyot simple pour pouvoir atteindre une qualité et un rendement corrects. Nous pratiquons l'effeuillage pour permettre au raisin d'avoir une bonne maturité avant de le ramasser. » Le Montagne Saint-Emilion 2016, est un vin d’une belle densité, aromatique expressive sur le fruit, accompagnée d’une légère noté boisée, qui sublime le caractère fruité. La bouche est compacte mais déjà abordable. Cela est marqueur des grands millésimes et de la capacité du vin à vieillir. Finale onctueuse et puissante… l’évolution est harmonieuse et fraîche. 2016 à Jura Plaisance a tout d’un grand. Le millésime 2017 a été marqué par un gel printanier sévère, mais également par un été chaud et surtout un été indien très long. Le 2017 du Château Jura Plaisance possède l’ADN de ce millésime avec un profil fruité de petits fruits noirs légèrement épicés, une bouche fraîche et équilibrée avec des tanins racés. Le 2018 possède un nez puissant de fruits noirs, de cerise et de cassis, de confiture de fraise des bois, le tout embelli par un élevage privilégiant l'élégance et le respect du fruit. En bouche, le vin est rond, généreux, aux tanins suaves, porté par des notes de fruits rouges comme la cerise Napoléon, relevées par une touche poivrée et cacaotée.

Jacques Le Failler et Alain L’Helguen

33570 MONTAGNE
Téléphone :05 57 50 63 15
Email : chateau@jura-plaisance.fr
Site : jura-plaisance
Site personnel : www.jura-plaisance.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château ROQUEFORT


Roquefort vient de Roca Forte, nom médiéval qui illustre cet éperon rocheux sur lequel se situe ce domaine, certifié HVE. Depuis 40 ans, avec Jean et Christiane Bellanger, la famille contribue à la renaissance de ce patrimoine. Depuis 1995, leur fils Frédéric, rejoint par son épouse Anne, poursuit le développement du domaine qui s?étend aujourd?hui sur 240 ha. Chambre d?hôte.
Beau Bordeaux Supérieur rouge Jean Bellanger 2018, un pur Merlot élevé 24 mois en fûts de chêne de l?Allier, c?est une cuvée imaginée par Frédéric en hommage à son père Jean Bellanger, fondateur du Domaine, le vin est dense, bien élevé, associant puissance et distinction, gras, charnu, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, d?une très jolie finale soyeuse, parfait sur une tourte à la viande ou une entrecôte à la moelle (19,50 €).
Il y a toujours, orné d?une magnifique étiquette, leur Bordeaux Supérieur Roca Forte 2018, 100% Merlot, élevé 12 mois dans une sélection de fûts, dont un tiers sont neufs issus des forêts du Tronçais, ceci expliquant cette matière dense, de belle robe pourpre, il est riche et structuré, au nez où dominent des notes de cassis, de truffe et de griotte, qu?il faut laisser évoluer pour en profiter pleinement (14,50 €, il les vaut bien).
Excellent Entre-Deux-Mers Rives 2021, ?Rives? est avant tout un clin d?œil au côté maritime du nom de l?appellation, mais c?est aussi l?acronyme des prénoms des 4 filles de Frédéric et Anne : Raphaëlle, Inès, Victoire et Éva, c?est un joli vin, franc, vif, de bouche floral, vraiment très abordable (8 €). Joli Bordeaux rosé Les Roches Blanches 2021, 100% Cabernet franc, vignes de 25 ans, macération pelliculaire à froid de 6h, dont la teinte est discrète, un vin élégant et floral, à découvrir avec un gaspacho (6,50 €).
Goûtez également leur Bordeaux rouge Château Roquefort 2019, 90% Merlot, 10% Cabernet-Sauvignon, classique et corsé (7,50 €), le Bordeaux blanc Château Roquefort 2021, 85% Sauvignon, 15% Sémillon, parfumé avec des nuances de coing et de bruyère, il est tout en bouche, suave, à prévoir sur des crevettes grises ou des sardines grillées (7 €), et cet autre Bordeaux blanc Les Roches Blanches 2021, 100% Sauvignon blanc, vignes de 25 ans, très frais, parfait sur les huîtres (6,50 €).

Frédéric et Anne Bellanger
Lieu-dit Roquefort
33760 Lugasson
Tél. : 05 56 23 97 48
Email : cg@chateau-roquefort.com
www.chateau-roquefort.com
 


Château PUY RAZAC


?Lorsque mon grand-père Guy Thoilliez a succédé à son père dans la cave familiale, il n'a pas voulu créer un produit destiné à être en compagnie des meilleurs du monde, mais a plutôt travaillé dur pour fabriquer un vin dont il peut être fier, à partager avec sa famille et ses amis. Et depuis que j'ai pris sa succession en 1997, j'ai essayé sans relâche d'être à la hauteur de son héritage.? Vignoble de 5,96 ha sur un terroir sablo-argileux au pied du coteau Pavie, au sud du village de Saint-Émilion, composé à 55% de Merlot et 45% de Cabernet franc.
Vraiment charmeur, son Saint-Émilion GC 2018, de couleur grenat soutenu, riche en arômes, intense au nez comme en bouche, est bien concentré mais très élégant, et développe un nez dominé par la cannelle et la cerise noire, bien typé, le tout lui valant cette place dans le Classement cette année

Catherine Leymarie-Thoilliez
3, Puits Rasat
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 24 73 32
Email : catherine@puy-razac.com
www.puy-razac.com
 


Château COS LABORY


Le Château tire son nom de sa situation géographique sur la colline de Cos et du nom de François Labory, propriétaire jusqu?en 1845. Monsieur d?Estournel en fera ensuite l?acquisition avant de le revendre à un banquier anglais, Charles Martyns en 1852. C?est finalement George Weber qui rachète la propriété dans les années trente, avant de la léguer à sa fille et son gendre, François Audoy en 1959. En 1971, le couple acquiert également le cru voisin, Château Andron Blanquet. Leurs fils travailleront quelques années à leurs côtés sur les deux domaines avant que Bernard, l?aîné, prenne les rênes des propriétés.
Beaucoup aimé ce Saint-Estèphe Château Cos Labory 2019, 60 % Cabernet Sauvignon 35% Merlot, 5% Cabernet franc, terroir de raves günziennes sur socle marno-calcaire, fort bien élevé en barriques de chêne (50% de fûts neufs), généreux, corsé, aux tanins savoureux et riches, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse, très classique, très prometteur (32 €). Le 2018 a nez puissant avec des notes d?épices douces, de truffe et d?humus, bien charnu comme il se doit, ample et harmonieux, qui mérite une cuisine élaborée et surtout un peu de patience, tant il est prometteur (38 €). Le 2017, aux tanins serrés mais soyeux, est un vin classique, ample, solide (33 €). Le 2016, un grand vin, gras, typé, corsé, au nez intense, de bouche concentrée avec des nuances de prune cuite et de réglisse, il est puissant et racé à la fois, parfait avec une estouffade de joue de bœuf ou un canard sauvage (39 €).
Excellent Saint-Estèphe Charme de Cos Labory 2019, c?est l?un des plus abordables seconds vins et l?un des meilleurs, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, d?une très jolie finale, de très bonne garde (16 €). Le 2018, au nez de violette et de sous-bois, développe en bouche ces notes de prune et de cassis surmûris, des tanins puissants mais bien fondus (17 €). Le 2017, est tout en couleur, c?est un vin gras et corsé, très harmonieux, tout en complexité aromatique (groseille, cassis, fumé..., 15 €). Le 2016, qui mêle charpente et finesse, est bien charnu, très parfumé en bouche (prune, cuir), d?un bel équilibre, typique de ce grand millésime classique (17 €).
Leur autre Saint-Estèphe Château Andron Blanquet 2019, vignes plus jeunes, 60% Cabernet Sauvignon 25% Merlot, 15% Cabernet franc, harmonieux, très élégant, au bouquet subtil et intense à la fois, dominé par l?humus et les petits fruits rouges frais, ample (16 €). Excellent 2018, est gras, charnu, un vin typé, où dominent la prune et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de truffe en finale, et nous vous le conseillons, par exemple, avec un foie de veau (18 €). Le 2017 est délicieux, tout en arômes et rondeur, corsé, avec des senteurs de framboise et de mûre (15 €). Le 2016, est d?une grande fraîcheur que lui apporte le terroir justement, un millésime d?un grand classicisme, il est intense, très parfumé, de jolie robe pourpre (18 €).

Bernard Audoy
Domaines Audoy
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 30 22
Email : contact@cos-labory.com
www.cos-labory.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 01/11/2022
Edition du 25/10/2022
Edition du 18/10/2022
Edition du 11/10/2022
Edition du 04/10/2022
Edition du 27/09/2022
Edition du 20/09/2022
Edition du 13/09/2022
Edition du 06/09/2022
Edition du 30/08/2022
Edition du 23/08/2022
Edition du 16/08/2022
Edition du 09/08/2022
Edition du 02/08/2022
Edition du 26/07/2022
Edition du 19/07/2022
Edition du 12/07/2022
Edition du 05/07/2022
Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021

 



Château D'ARRICAUD


Château HENNEBELLE


Château CORBIN MICHOTTE


Château Le BOURDIEU


Château CASTERA


Château BRAN de COMPOSTELLE


Clos TRIMOULET


Château PIGANEAU


Vignobles GONFRIER


Château DARIUS


Château DESMIRAIL


Château La GRACE FONRAZADE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château BELLE GARDE


Clos du PÈLERIN


Château LAFARGUE


Château BELLES-GRAVES


Château FONTBONNE


Château PLINCE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Domaine de CARTUJAC


Château de PASQUETTE


Château FRANC LARTIGUE


Château LANIOTE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château HAUT-CALENS


Château du MOULIN VIEUX


Château FONROQUE


Château LASCOMBES


Domaine de GRANDMAISON


Château ST ESTEPHE



DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE COMTE PERALDI


CLOS TRIMOULET


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHARLES SCHLERET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales