Vins De Bordeaux

Edition du 10/03/2020
 

Château MAZEYRES

Innovation

Château MAZEYRES


Un vignoble de 25,5 ha de vignes sur des parcelles morcelées qui apportent leur complexité et leur complémentarité. Sols de graves et de sables de la terrasse de Pomerol et sous-sols de graves ou de molasse riche en crasse de fer. L’encépagement a été repensé lors de l’achat récent d’une parcelle de 4 ha : 73% Merlot, 24,4% Cabernet franc et 2,6% Petit Verdot pour sa fraîcheur. Mazeyres est un magnifique manoir du XVIIIe siècle, entièrement restauré et parfaitement mis en valeur dans un bel écrin constitué d’arbres et de magnolias centenaires. Des fouilles ont permis d'exhumer de très belles poteries datant du IIIe siècle, vestiges de l’époque gallo-romaine et précieusement conservés au château. Quatrième génération de viticulteurs et négociants libournais, Alain Moueix dirige la propriété et apporte son expertise et son savoir-faire issus du terroir. Conscient de ce potentiel unique, dès 1992, il décide de mettre en valeur ce vignoble afin que celui-ci puisse révéler son authentique expression. Il opte, dans un premier temps, pour une viticulture raisonnée et met en place une gestion parcellaire pointilleuse afin de révéler la diversité et la complémentarité de ces différents terroirs. Enrichi de son expérience au sein du Château Fonroque (100% en biodynamie depuis 7 ans), Alain Moueix a pu constater des changements notables en matière d’interaction entre la plante, le sol, le sous-sol et l'environnement produisant ainsi un effet d'authenticité et de finesse dans l'expression du terroir au sein des vins produits. Alain Moueix a apporté à Mazeyres son expertise et surtout une ouverture d’esprit certaine. La conversion à la Biodynamie a débuté par quelques parcelles en 2011. En 2012, la totalité de la propriété a été convertie. Grâce à la Biodynamie, les vins ont, en plus de cette fraîcheur assez caractéristique, un côté aérien et une belle verticalité. La propriété est certifiée Bio depuis 2015.

   

Château MAZEYRES

Direction : Alain Moueix
56, avenue Georges-Pompidou
33500 Libourne
Téléphone : 05 57 51 00 48

Email : mazeyres@wanadoo.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAGARDE


Un vignoble de 12 ha. Vignerons Indépendants. Agriculture en Bio. “Je respecte la terre que je cultive, précise Paul-Henry Nerbusson. Si, avec des produits organiques, nous pouvons arriver à préserver le sol, alors faisons-le ! Je suis un homme raisonné. Il faut penser à l'économie mais aussi à l'écologie.” Voilà un remarquable Blaye Côtes de Bordeaux rouge Excellence 2015, Merlot 70%, Malbec 20% et Cabernet franc 10%, élevage 100% barrique 2/3 neuves pendant 24 mois, harmonieux, aux notes fruitées denses, dominées par le cassis et la cannelle, un vin dense, d’un beau rubis foncé, d'une belle concentration aromatique et de la matière. Dans la lignée, le 2015, de bouche puissante et dense, a des tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et une pointe de réglisse, de garde comme en atteste ce 2009, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits cuits, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge Tradition 2016, corsé et savoureux, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...). Excellent blanc 2015, 50% Colombard et 50% Ugni blanc, élevage en barriques sur lies, aux nuances de genêt et de pêche fraîche, de bouche raffinée, toujours très séduisant. Très beau gîte sur place.

Paul-Henry Nerbusson

33390 Cars
Téléphone :05 57 42 91 56
Email : ph@chateau-lagarde-33.com
Site personnel : http://chateau-lagarde-33.com

Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Représentant la quatrième génération de cette exploitation familiale, Thierry Dumeynieu dirige cette propriété située à flanc de coteaux. Beau Fronsac 2015, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, de bouche fondue et ronde avec des nuances de fraise et une note épicée, de teinte soutenue, un vin riche et chaleureux, de garde, naturellement. Le 2014 est savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, au nuances de fraise, de truffe et d’humus, à déboucher sur des tournedos aux cèpes ou des côtes de veau grand-mère. Goûtez le Bordeaux Supérieur Château La Maréchale 2015, un vin de belle teinte grenat, aux notes de violette, de framboise et de sous-bois, charnu et long en bouche, l’un des meilleurs de son appellation.

Thierry Dumeynieu - Earl Vignoble Dumeynieu
1, Le Sable
33126 La Rivière
Téléphone :05 57 24 94 55 et 06 14 36 25 91
Email : vignoble-dumeynieu@sfr.fr

Château MAYNE LALANDE


“Le terroir de Listrac, explique Bernard Lartigue, se décompose géologiquement de la façon suivante : 50% de la surface viticole est composée de graves garonnaises et pyrénéennes, et 50% de terre argilo-calcaire. Les Cabernets-Sauvignons, Cabernets francs et Petit Verdot sont plantés sur les sols les plus chauds, graveleux, avec des porte-greffes à cycles courts afin d’optimiser la maturité de ces cépages plus tardifs. Les Merlots sont sur les sols argilo-calcaires où ils s’adaptent le mieux. Pour élaborer un très grand vin, le travail commence bien entendu à la vigne : une grande connaissance de son terroir, et de chaque parcelle, le respect du travail traditionnel au sol (enherbement, aération du sol pour faciliter la vie microbienne, charge de raisin limitée pour atteindre des rendements raisonnés…), des vendanges vertes, l’effeuillage manuel, l’apport de fumure à dose très homéopathique après analyses, pas d’apport de matière azotée...” Son Listrac Médoc 2016, de belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette au palais, un vin savoureux, très classique, un vin gras et dense, au nez épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre, bien typé comme on les aime, d’excellente garde, comme le 2015, qui est d’une belle couleur profonde avec des arômes de fruits frais et de poivre, souple et ample en bouche, d’un bel équilibre, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien présents, d’une finale dense avec cette saveur d’épices. Le 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves) est riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d’humus. Le 2013 est très réussi, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, corsé. Le 2012, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, est d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, un vin généreux et persistant, parfait sur un curry de mouton ou un confit d'oie. Le 2011 (50% de barriques neuves) est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. Le 2010 (50% de barriques neuves), de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, est gras, distingué, de bouche flatteuse et riche à la fois, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. Belles chambres d’hôtes.

Bernard Lartigue
7, route du Mayne
33480 Listrac-Médoc
Téléphone :05 56 58 27 63
Email : blartigue2@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-mayne-lalande.com

CHATEAU LA MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis COUBRIS accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90. A ce jour, Cédric COUBRIS, continue l’exploitation de 22 hectares de vignes sur les 25 hectares de superficie de la propriété, certifiée HVE (Haute Valeur Environnementale) depuis 2017, avec ses deux filles Lucie et Julie. "2015 et 2016 sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent pour notre plus grand plaisir les 2009 et 2010", nous explique Cédric Coubris. "Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages de la propriété en 4 temps. Les Merlots puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets Sauvignon, idem pour les Cabernets francs et en fin les Petits Verdots." Grande réussite pour ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2016, riche en couleur, corsé, complexe, harmonieux, qui sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, de bouche opulente aux connotations épicées, un vin de belle charpente, de garde, bien sûr, comme le 2015, de robe intense, au nez complexe, c’est un vin ample, persistant, structuré, bien corsé, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais présents à la fois. La cuvée L’Eminence de la Mouline 2016, une sélection des plus belles baies de la vendange et élevée dans 100% de barriques neuves, où s’entremêlent les saveurs de sous- bois et de groseille, de couleur pourpre, de bouche dominée par les épices (cannelle) et les fruits rouges cuits, dense, tout en finesse et distinction. Le 2015 est de couleur pourpre intense, a des tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), un vin alliant puissance et finesse, gras et intensité, idéal sur un chapon rôti ou une terrine de faisan aux fruits secs.

Cédric Coubris
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com


> Nos dégustations de la semaine

Château Vieux Sarpe


Le vignoble est l'un des plus anciens et des plus anciennement réputés de Saint-Emilion. En 1750, Pierre Beylot, négociant libournais parle déjà du ?cru de Sarpe?.
En 1807, son fils Mathieu achète à très hauts prix des vins de Sarpe qui partent pour Bruxelles par voiture. En 1867, à l'Exposition Universelle de Paris, les deux propriétaires de Sarpe sont inscrits sur la liste des 36 crus de Saint-Emilion qui obtiennent la médialle d'Or : Comte de Carles et Ducarpe Ainé.
Très beau Saint-Émilion GC Château Vieux Sarpe 2017, corsé, aux tanins fermes, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, alliant rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps. 
Remarquable 2016, de couleur pourpre, avec des notes de fruits cuits et de fumé, soyeux et dense en bouche, c?est un vin riche et harmonieux. Il y a encore le 2015, riche en arômes, d?une belle structure avec beaucoup d?élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d?humus, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin tout en distinction. 
Beau 2014, avec ce nez puissant et subtil à la fois, est marqué par des notes de fruits mûrs et de truffe, de bouche ample et charnue, tout en couleur et en matière. Le 2012 a des tanins très équilibrés et savoureux à la fois, charnu comme il se doit, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, un vin gras et distingué, d?une belle robe pourpre. 
Remarquable 2010, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits et d?humus, légèrement épicé, de bonne bouche, classique de ce beau millésime, très prometteur.
On nous propose également le Saint-Émilion GC Château Haut-Badette 2017, c?est un vin qui allie puissance et souplesse, qui sent le pruneau, très parfumé en bouche, où dominent la mûre et la vanille, tout en complexité aromatique, vraiment très réussi, de belle couleur comme ce Saint-Émilion GC Château Queyron 2016, est fin et délicat, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, il est bien équilibré, très distingué, de belle évolution.
Et enfin ce Saint-Émilion GC Château de Sarpe 2016, qui est savoureux, exhalant des notes sauvages et persistantes, aux tanins bien équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample en bouche, de charpente élégante, idéal sur des tournedos Rossini ou un hachis d'agneau et purée de pommes de terre.

Jean-François et Françoise Janoueix
37, rue Pline-Parmentier - BP 192
33503 Libourne Cedex
Tél. : 05 57 51 41 86
Fax : 05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
www.j-janoueix-bordeaux.com


Château MAZEYRES


Un vignoble de 25,5 ha de vignes sur des parcelles morcelées qui apportent leur complexité et leur complémentarité. Sols de graves et de sables de la terrasse de Pomerol et sous-Sols de graves ou de molasse riche en crasse de fer. L?encépagement a été repensé lors de l?achat récent d?une parcelle de 4 ha : 73% Merlot, 24,4% Cabernet franc et 2,6% Petit Verdot pour sa fraîcheur. Mazeyres est un magnifique manoir du XVIIIe siècle, entièrement restauré et parfaitement mis en valeur dans un bel écrin constitué d?arbres et de magnolias centenaires. Des fouilles ont permis d'exhumer de très belles poteries datant du IIIe siècle, vestiges de l?époque gallo-romaine et précieusement conservés au château.
Quatrième génération de viticulteurs et négociants libournais, Alain Moueix dirige la propriété et apporte son expertise et son savoir-faire issus du terroir. Conscient de ce potentiel unique, dès 1992, il décide de mettre en valeur ce vignoble afin que celui-ci puisse révéler son authentique expression. Il opte, dans un premier temps, pour une viticulture raisonnée et met en place une gestion parcellaire pointilleuse afin de révéler la diversité et la complémentarité de ces différents terroirs.
Enrichi de son expérience au sein du château Fonroque (100% en biodynamie depuis 7 ans), Alain Moueix a pu constater des changements notables en matière d?interaction entre la plante, le sol, le sous-sol et l'environnement produisant ainsi un effet d'authenticité et de finesse dans l'expression du terroir au sein des vins produits. Alain Moueix a apporté à Mazeyres son expertise et surtout une ouverture d?esprit certaine. La conversion à la Biodynamie a débuté par quelques parcelles en 2011. En 2012, la totalité de la propriété a été convertie. Grâce à la Biodynamie, les vins ont, en plus de cette fraîcheur assez caractéristique, un côté aérien et une belle verticalité. La propriété est certifiée Bio depuis 2015.
Voilà vraiment un splendide Pomerol 2016, 14 mois en barriques (30% de fûts neufs et 70% de fûts de un vin, 40 hl/ha), où, comme d?habitude, la finesse prédomine, de robe intense, au nez complexe où s?entremêlent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut, de garde, bien entendu, parfait avec un carré d'agneau rôti aux courgettes et tomates farcies ou un mignon de veau orloff. Le 2015, de robe grenat intense, au nez de fruits mûrs (griotte) avec quelques arômes de cuir et, en bouche, on retrouve les nuances de fruits rouges avec un côté soyeux et une belle longueur, est un grand vin alliant structure et velouté. ?L?augmentation de la part de Cabernet franc (21%, colonne vertébrale) et l?arrivée du Petit Verdot (4%, acidité́ naturelle) dans l?assemblage, associé à la biodynamie (pé́cision, éĺé́gance et fraîcheur) marquent une étape importante dans la définition tannique et aromatique de ce cru.?
Le 2014, très fin mais volumineux, coloré, où, au nez, se mêlent la griotte et l?humus, a une bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse. Le 2013 (12 hl/Ha seulement), pour lequel la sélection a été sévère, se goûte très bien, associant ampleur aromatique et finesse des tanins, avec des senteurs de fruits mûrs, de bouche harmonieuse. Le 2012, vraiment remarquable, est très typé Pomerol, au nez où s?entremêlent des notes d?épices et de fruits rouges mûrs, est un vin structuré, d?une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. Le 2011, d?une grande fraîcheur, d'une grande netteté, de robe pourpre, est élégant aux tanins savoureux, très équilibré. Le 2010, plus dense, encore fermé, a un très joli nez où se décèlent les connotations de prune et de musc, un très beau vin qui associe puissance et distinction, très classique. Le 2009, avec ce côté ?fumé? classique des Sols graveleux de Pomerol, il est charmeur, plus rond, plus souple aux papilles, au nez de prune et de violette et une pointe d?épices, charnu en bouche. Voir le château Fonroque à Saint-Émilion.

Direction : Alain Moueix
56, avenue Georges-Pompidou
33500 Libourne
Tél. : 05 57 51 00 48
Email : mazeyres@wanadoo.fr
www.mazeyres.com


Château RAYMOND-LAFON


Au sommet, avec un superbe rapport qualité-prix-typicité. C'est en 1972 que Francine et Pierre Meslier deviennent proprié́taires, donnant ses lettres de noblesse à̀ ce grand vin.
Un vignoble de 20 ha, dont 18 en production, la majorité des parcelles sont regroupées autour du Château, sur les communes de Sauternes, Bommes et Preignac. Cépages : 80% Sémillon et 20% Sauvignon, vignes 35 ans en moyenne. La vendange est effectué́e grain par̀ grain, par tris successifs (3 à 10 passages) de raisins botrytisés. Les vins sont é́levés 3 ans en barriques de chê̂ne merrain.
Remarquable Sauternes 2015, il est intense, aromatique, à la belle robe dorée, au nez très élégant et intense, avec en bouche des arômes persistants d?agrumes mûrs, d?amande grillée et de tilleul, veloutée, de bonne garde. Le Sauternes ?jeunes pousses? 2013 (pas les jeunes vignes ! 18 mois de barrique au lieu de 36), c?est un vin puissant et racé, au nez fleuri avec des nuances de pomme et de noix fraîche, suave, d?une très belle persistance aromatique en bouche. Splendide Sauternes 2011, l?exemple type d?un très grand Sauternes, au nez très persistant à̀ dominante de lis, de grillé et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), fondue, aux connotations de pain brioché en finale, un vin suave, de grande é́volution. Le 2010 développe des nuances de pomme confite, de bouche fine et persistante, un vin dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes d?agrumes très mû̂rs et de pain grillé. Le 2009 est envoû̂tant, racé́, puissant, tout en arômes (pain brioché, citronnelle), un vin riche et complexe, trè̀s persistant, d?une grande onctuosité́. Très grand 2007, typé et dense, avec des notes de noisette et de citron, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d?une longue finale, de belle robe dorée, de bouche complexe (miel, pain grillé), un beau vin de garde.
Le 2005, séduisant par son nez de fruits confits, d?une belle complexité́, est gras, à la bouche fondue où̀ se retrouvent des nuances de pain d?é́pices, d?une longue finale.

Famille Meslier - Gérante : Marie-Françoise Meslier
4, au Puits
33210 Sauternes
Tél. : 05 56 63 21 02
Email : famille.meslier@chateau-raymond-lafon.fr
www.chateau-raymond-lafon.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018

 



Château BÉCHEREAU


Château du MOULIN VIEUX


Château PONT LES MOINES


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château LAFLEUR du ROY


Château de CRAIN


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Domaine de GRANDMAISON


Château BELLES-GRAVES


Château ORISSE du CASSE


Château JOUVENTE


Château PLINCE


Château DESMIRAIL


Château LASCOMBES


Château FONTBONNE


Vignobles GONFRIER


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château de VIMONT


Château La HAIE


Château FRANC LARTIGUE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château Le BOURDIEU


Château du PAYRE


Château MAZEYRES


Château des ARNAUDS


Château La GALIANE


Château SAINTE-BARBE


Château LAGARDE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château PLANTIER ROSE


Château BOUSCAUT


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château BALESTARD La TONNELLE


DUCLOT



DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU REDORTIER


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales