Vins De Bordeaux

Edition du 11/07/2017
 

MONTROSE AU SOMMET

Excellence

Château MONTROSE

Au sommet.


Nous avons aussi étudié le phénomène de première grappe, celle qui est au plus près du pied de vigne, et, pour la deuxième grappe, la plus éloignée, nous avons déterminé que le niveau de maturité était plus précoce sur les premières grappes que sur les secondes, nous récoltons ainsi en deux temps pour attendre la maturité optimale de chaque grappe. Toujours dans cette optique de précision et d’augmentation de la qualité, nous vinifions séparément, travaillons les vins de presse en réduisant volontairement les durées de cuvaison et rajoutons les meilleures presses. Tous ces efforts ont pour vocation de permettre à nos vins ayant une structure déjà très précise de gagner en élégance et en complexité, et de permettre à notre grand terroir de s’exprimer au mieux. Cela se remarque notamment dans le 2014, un vin d’une grande pureté. Le 2015 est un millésime qui donne des vins puissants, très élégants, avec beaucoup de fruit, de finesse, aux tanins très aboutis, la qualité sera supérieure au 2014, il se rapprochera, à mon avis, de la qualité du 2010. Toute notre équipe, que ce soit dans les vignes ou les chais, a fait un énorme travail de précision qui donne des résultats tangibles, et c’est très encourageant. Nous avons équipé notre cuvier de cuves de plus petite capacité afin que notre maîtrise de l’ultra-parcellaire soit perceptible. Nous sommes passés de 20 lots de vins finis à 50, ce qui nous permet d’avoir une palette importante pour les assemblages de nos différents vins, un peu comme la palette d’un peintre…” Dégusté sur place, ce Saint-Estèphe 2014 (fin des vendanges 30 Octobre, grande sélection des parcelles), développe un nez puissant où s’entremêlent le poivre et les fruits noirs, une matière dense, intense, savoureuse, un grand vin, très prometteur. Le 2013, aux tanins serrés mais soyeux, un vin classique, ample, solide, grâce à des conditions sélectives extrêmes et... son terroir, qui fait la différence dans ces millésimes difficiles.  Le 2012, souple mais intense, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, harmonieux aux papilles, est un vin d’excellente évolution et long en bouche. Le 2011, d’une grande typicité, puissant, savoureux et très parfumé (fruits rouges surmûris, cannelle, cuir), est riche en couleur, aux tanins amples et fins, gras, corsé, tout en bouche, de belle garde. Le 2010 est l’un des plus jolis vins de la région, très puissant, où couleur, concentration d’arômes, structure et finesse sont associées dans ce superbe millésime, de robe profonde, aux tanins très fermes et savoureux à la fois, un vin racé où s’entremêlent les nuances de violette, de groseille, de cacao, de garde.  Formidable 2005, qui se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, de base tannique importante et très équilibrée, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois, à savourer sur des rognons et ris de veau aux champignons ou un chapon rôti aux pommes farcies au lard. On poursuit avec le second vin, La Dame de Montrose 2014, ample, riche, structuré et puissamment parfumé (fraise des bois, épices) au nez comme au palais, un vin corsé et tout en bouche. Excellent 2012, solide, complexe, intense, avec des arômes de fruits confits et d’épices, de bouche onctueuse, aux tanins veloutés et présents. Le 2011 associe structure et charnu, avec des notes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux et souples, tandis que le 2010, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe où dominent la griotte et la cannelle, associe rondeur et structure. Très joli 2008, classique du millésime, où se mêlent fraîcheur et intensité, très aromatique.

   

MONTROSE AU SOMMET

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 12
Télécopie : 05 56 59 71 86
Email : chateau@chateau-montrose.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CHEVAL BLANC)
FIGEAC (Hors Classe)
TROTTEVIEILLE
CROQUE MICHOTTE
(DESTIEUX)
(LA DOMINIQUE)
BALESTARD-LA-TONNELLE
HAUT-SARPE
LA TOUR DU PIN FIGEAC
GRAND-CORBIN-DESPAGNE
CADET-BON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
AUSONE (Hors Classe)
BELAIR-MONANGE
CORBIN MICHOTTE
LANIOTE
(SANSONNET)
FONROQUE
LA MARZELLE
MAUVINON
CANTENAC
PIGANEAU
CLOS DES MENUTS
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GRAND CORBIN MANUEL
GRAND PEY LESCOURS
(LASSEGUE*)
VILLHARDY
FRANC-LARTIGUE
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
PETIT MANGOT
CLOS DES PRINCE
LA ROSE POURRET
BELLISLE-MONDOTTE
JEAN VOISIN
(SANCTUS)
(TOUR SAINT-CHRISTOPHE)
VIEUX-RIVALLON
DARIUS
RIOU DE THAILLAS
PETIT-BOUQUEY
(YON-FIGEAC*)
(LAROQUE*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
AMBE TOUR POURRET
CANDALE
CONFESSION
FLEUR CRAVIGNAC
GRACE FONRAZADE
TAUZINAT-L'HERMITAGE
VIEILLE TOUR LA ROSE
VIEUX-SARPE
CLOS DE SARPE
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
CROISILLE*
PASQUETTE
PONTET FUMET*
ROYLLAND*
CROIX MEUNIER*
LE DESTRIER
(LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS*)
GRAND BERT
ROL-VALENTIN



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CLOS SAINT-ÉMILION PHILIPPE
SAINT-JEAN
CROIX DE BERTINAT
(CROIX D'ARMENS*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
TOUR SAINT-PIERRE
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
(DE LA COUR)
(HAUT VEYRAC)
HAUT-ROCHER
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ADAUGUSTA
FRANC-POURRET*
PIPEAU
(TOUR GRAND FAURIE*)
PINDEFLEURS
ROCHEBELLE
BEAULIEU-CARDINAL*
FRANC-GRACE-DIEU
LAUDES
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
ROCHER
MANGOT

> Nos coups de cœur de la semaine

Château LE DESTRIER


Dans la famille depuis plus de quatre générations. “En fonction du degré optimal de maturation, la cueillette est élaborée fin septembre début octobre, parcelle par parcelle. La vendange est triée manuellement avant d'être mise en cuves thermorégulées pour les vinifications. Le vin est entonné dans des fûts de chêne durant 12 mois pour son élaboration et son vieillissement.” Beau Saint-Émilion Château Le Destrier cuvée Prestige 2014, 100% Merlot noir issu de vignes de 60 ans sur sol argilo-siliceux (12 mois en barriques neuves à 50%), de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Le 2012 est de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre.  Le Premium Château Le Destrier Saint-Émilion GC 2014, velouté, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois, est un vin ample et très chaleureux. Goûtez le Bordeaux rouge Les Chênes 2014, vieilli en fûts, aux tanins savoureux, avec des notes de griotte et d’épices.

Olivier Cheminade - Vignobles Cheminade
7, Peyrouquet
33330 Saint-Pey-d'Armens
Téléphone :05 57 47 15 39 et 06 10 31 40 13
Télécopie :05 57 47 13 82
Email : contact@vignobles-cheminade.com
Site personnel : www.vignobles-cheminade.com

Château de LAUBERTRIE


Propriété familiale depuis le XVIe siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent au XVIII et XIXee siècle, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie-Christine Pontallier est secondée par ses enfants, Arnaud et Benoit, qui s'impliquent de plus en plus. Le Domaine compte 15 ha de vignes, situés sur un plateau argilo-calcaire. La culture y est traditionnelle, les vins sont élaborés de façon artisanale, en essayant de respecter les caractères du terroir et de chaque millésime. Le travail du sol privilégie les procédés mécaniques et l'enherbement naturel. Les vendanges se font manuellement. Toujours au sommet de son appellation avec ce Bordeaux rouge 2014, riche et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et les sous-bois, un vin prometteur, aux tanins puissants et soyeux à la fois, de très bonne garde, un vin parfait sur, notamment, des brochettes d'agneau grillées ou un sauté de veau Marengo.  Le Bordeaux blanc, avec beaucoup d’arômes de fleurs (jasmin) et de fruits, est charmeur, un vin de bouche ample, avec ces nuances de poire mûre et de fruits secs au palais. Joli Crémant de Bordeaux, 80% Muscadelle et 20% Cabernet franc, à la mousse ample et florale, tout en délicatesse, vif et harmonieux, un vin qui sent la noix fraîche et la pêche blanche.   Parfait pour une halte dans le vignoble, deux gîtes**** sont disponibles sur place.

Marie-Christine Pontallier
50, route de Laubertrie
33240 Salignac - Val de Virvée
Téléphone :05 57 43 24 73
Télécopie :05 57 43 17 24
Email : domainedelaubertrie@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedelaubertrie
Site personnel : www.chateau-laubertrie.com

Château VIEUX RIVALLON


D'une superficie de 20 ha, le Château est situé sur la commune de Saint-Émilion, au pied du coteau, à l'ouest de la cité médiévale, sur un sol tantôt silico-argileux, tantôt silico-calcaire avec Cela donne cet excellent Saint-Émilion GC 2014, 60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon et Pressac, vieilles vignes âgées de 35 ans en moyenne, aux connotations de prune macérée et d’épices, ample, charnu et bien classique, à prévoir, notamment, sur une terrine de ris de veau aux girolles ou des côtes de veau grand-mère.  Le 2012 se goûte très bien, un vin aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise, de mûre et d’humus. Le 2010, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, est un vin de belle matière, de bouche harmonieuse. Le 2009, de couleur intense, est charnu, d’une jolie rondeur, aux notes de groseille et de cerise mûres, de bouche savoureuse.

Scea Bouquey Rivallon

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27
Télécopie :05 57 51 95 02
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr
Site personnel : www.chateau-vieux-rivallon.com

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Beau Pessac-Léognan blanc 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, un vin tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction. Le 2008, avec des senteurs de noisette et de chèvrefeuille, est ferme et suave, tout en harmonie, vraiment très agréable. Excellent 2007, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante.

François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château CERTAN de MAY de CERTAN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d’ailleurs beaucoup d’insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer.
Par exemple, le millésime 2012 n’a pas été une année facile. Cependant, à Pomerol, sur nos terroirs, nous avons été chanceux. Il a fallu être vigilant toute l’année jusqu'à la vendange. Nous avons eu une belle fin du mois d’août et un mois de septembre très propice, et cela a permis de parfaire la maturité. J’ai même décidé d’avancer la date de vendange de trois jours car les raisins étaient parfaitement mûrs. À l’élevage, les Vins me surprennent, ils seront très intéressants, ont beaucoup de charme.
Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà 12 ans que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l’exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c’est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l’équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite. Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité.
Pour moi, ce qui importe dans le vin, c’est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c’est le fruit qui prime. Nous allons refaire le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l’infrastructure pour faire du parcellaire, j’ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d’Agriculture. C’est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre. Je travaille de la même façon sur les autres vignobles, vendanges vertes, récolte à la main, tables de tri, je fais des vinifications un peu plus modernes que pour le Pomerol mais je limite les rendements, toujours au-dessous de ceux fixés par l’appellation.
Notre Lussac Château Poitou vieillit en barriques 12 mois, ce qui lui donne une belle aptitude de garde. Je tiens à valoriser mes Vins qui sortent toujours parmi les premiers en dégustation à l’aveugle. Je pars du principe que dans le temps les bons Vins se vendent toujours, donc mon objectif reste toujours la qualité. Je vais présenter ce vin en bouteilles lourdes, changer l’étiquette, des efforts qui soulignent la qualité des Vins.
Depuis quelques années, nous nous avons des vendanges séquencées en fonction du suivi du vignoble, de la maturité des parcelles, on ne vendange plus les Merlots en une seule fois, on passe au moins quatre fois pour ne ramasser que les grains murs. Heureusement, je fais de nombreux prélèvements quatre semaines avant les vendanges, j’ai ainsi déterminé le moment propice pour vendanger.
En 2013, nous avons donc vendangé rapidement pour préserver le potentiel qualitatif, avons réalisé de tous petits rendements, quelque 18 hl/ha, nous n’avons donc mis en cuves que le meilleur. C’est un millésime qui a demandé beaucoup de soins, en amont, à la vigne. Je veille sur mes vignes avec amour, j’y suis constamment, et c’est ce qui a fait la différence. Ce 2013 a donc été un millésime délicat car il a fallu suivre le vignoble tout au long de l’été. La vinification du 2013 a été très douce, j’ai l’habitude d’effectuer des vinifications de façon très délicate sans trop d’aération avec de tous petits remontages, mais, pour ce millésime, j’ai été encore plus précautionneux. Le 2013 est un vin qui, à la dégustation, offre un joli fruité avec une certaine complexité, la bouche est fondante, le vin est bien équilibré avec un joli retour en final de bouche. C’est un vin très réussi qui sera agréable à déguster dès 2017 mais qui pourra être conservé une dizaine d’années pas plus. C’est un vin plaisir, d’une jolie couleur foncée, avec une belle fraîcheur aromatique. Je suis très satisfait de la qualité du 2013 c’est un millésime de vigneron, ce n’était pas un millésime facile mais relever des défis, cela fait partie de notre métier !
En 2014, nous sommes dans un autre registre aromatique, le vin présente des arômes de fruits croquants, une belle persistance aromatique. C’est un vin complexe, plus de garde, plus structuré, un vin qu’il faudra attendre.”
Vous allez aimer ce grand Pomerol 2012, qui allie puissance et distinction, parfumé, charpenté, un vin d’une jolie concentration, aux connotations de petits fruits mûrs et de truffe, de bouche ample et très élégante. Splendide 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse, à prévoir avec un chapon truffé en pot-au-feu ou une terrine de perdreau.
Très grand 2010, d’une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux. Exceptionnel 2009, de belle couleur profonde, nez fruité, très belle attaque, dense, charnu, joli fruité. Bonne concentration beaucoup de fraîcheur en finale, encore fermé, bien sûr.
Superbe 2008, avec ce nez où domine le pruneau, associant structure et élégance, parfumé, dense, aux tanins bien présents, bien corsé, finement épicé, classique de son appellation, un vin complet. Formidable actuellement, le 2017, riche en couleur, bien charnu, qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche puissante, un vin qui allie ampleur et souplesse, très typique du “velours” que l’on recherche dans un très grand vin de Pomerol. Superbe 2006, dans la lignée du 2005, qui a une robe sombre et violine, le nez révèle un joli fruit, avec des nuances toastées, un vin d’une grande finesse et élégance. En bouche, il est charnu, d’une belle structure, bien équilibré, un vin tout en “dentelle” avec une belle finale soyeuse et veloutée, d’un très beau potentiel de garde. Exceptionnel 2005, corsé et généreux, de bouche puissante et ample, avec ces nuances bien caractéristiques de fruits mûrs et de réglisse, de charpente solide et fine à la fois, de grande évolution. Superbe 2004, associant concentration aromatique et souplesse, corsé et typé. Le 2002 est remarquable, très typé, aux tanins puissants et équilibrés, au nez intense, de bouche harmonieuse et persistante, de garde. Mêmes propriétaires que le Lussac-Saint-­Émilion Château Poitou.

Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

Château LOIRAC


La surface plantée est de 12.43 ha soit 60% en Cabernet-Sauvignon et 40% en Merlot noir. Vendange mécanique avec tris successifs. Vinification traditionnelle, élevage en barriques, en volume variable suivant les millésimes, chêne d'origines française et américaine. La durée d'élevage varie de 12 à 15 mois en fonction des caractéristiques du millésime.
Cela donne ce Médoc Cru Bourgeois 2009, de couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits rouges mûrs, charpenté et riche, encore marqué par le bois, qu'il faut laisser évoluer. Redégustés cette année, le 2006, au nez intense de pruneau et les sous-bois, tout en arômes, qui marie parfaitement richesse et finesse, aux tanins veloutés, tout en bouche, et le 2003, charnu et concentré, riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d'humus, d'une grande harmonie. Pas de raison d'hésiter.

Sébastien Fraysse
1, route de Queyrac
33590 Jau-Dignac-et-Loirac
Tél. : 09 75 94 43 55 et 06 08 46 68 21
Fax : 05 56 73 98 22
Email : chateau-loirac@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château du ROCHER


Le domaine, d’une superficie de 16 ha d’un seul tenant, s’étend sur un sous-sol ferrugineux en maints endroits,
Ce Saint-Émilion GC 2012, Vin Bio, séveux et persistant, dégage des notes de mûre et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche ample (19,50 €). Le 2011 a des nuances de truffe et de framboise, aux tanins souples, mêlant charpente, élégance et puissance aromatique, de couleur pourpre, avec des senteurss de fruits rouges surmûris. Très savoureux 2010, bien représentatif de ce millésime charmeur, coloré, aux notes complexes où dominent la mûre, les épices et l’humus, de bouche persistante, de bonne base tannique.
Goûtez le Côtes de Bordeaux Château de Monbadon 2014 Vin Biologique, dégage un nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu et généreux, coloré, épicé en bouche, très réussi (9,50 €). Le Côtes de Bordeaux Château Lagrange-Monbadon 2014, Vin Biologique, vignoble de 30 ha sur terrain argilo-calcaire, vignes de 25 ans en moyenne, 70% Merlot, 15% Cabernet franc 15% Cabernet Sauvignon, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, avec ses notes fumées, et une finale savoureuse (7,50 €).

Bertrand de Sercey
Scea Baron de Montfort
33330 Saint-Étienne-de-Lisse
Tél. : 05 57 40 18 20
Fax : 05 57 40 37 26
Email : marketing@baron-de-montfort.com
www.baron-de-montfort.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016

 




DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE DE LA VALERIANE


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE COMTE PERALDI


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE TROTEREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales