Vins De Bordeaux

Edition du 25/01/2022
 

Château SAINT-ESTÈPHE

Tradition

Château ST ESTEPHE


Propriété de 12 ha créée par un ancêtre de la famille ARNAUD vers 1870. L'Alliance d'un terroir d'exception, de la tradition ancestrale et des techniques viti-vinicoles modernes donnent une garantie de qualité suivie.

   

Château SAINT-ESTÈPHE

Arnaud SA
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 32 26

Email : vignobles.arnaud@orange.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château D'ARRICAUD


L’origine du domaine est très ancienne et nous devons son aspect actuel au Comte Joachim de Chalup. Il entra chez les mousquetaires gris en 1772, devint conseiller du Roi en 1783, puis Président du Parlement de Bordeaux. Incarcéré sous la Terreur au château-prison de Cadillac, puis libéré, il fût nommé premier Président de la Cour Royale d’Angers sous la Restauration. Le domaine fût l’objet d’agrandissements avec des cé́pages de choix. Depuis trois générations, la famille Bouyx-Trénit, très attachée à ce terroir et à son histoire, œuvre pour le mettre en valeur. Aujourd’hui, Isabelle Labarthe poursuit avec passion les mêmes objectifs. Le vignoble sétend sur 23 ha d’un seul tenant. Sa partie haute est recouverte d’un manteau de graves typiques argileuses, en bas de pente affleurent les sols rouges argilo-calcaires à̀ astéries. certification HVE (Haute Valeur Environnementale). Isabelle Labarthe nous précise : “petite vendange en 2020 mais très qualitative, il y a beaucoup de concentration sur les rouges et les blancs malgré la sécheresse, les vins ont développé un joli profil aromatique. A la vente nous proposons 2015, 2016 et 2018. Notre Graves rouge 2018 est très fruité, très équilibré, beaucoup de fraicheur, des tanins encore présents, ce qui est normal, le vin est jeune, c’est vraiment un beau millésime. Graves Blanc 2019, le vin est très agréable, formidable à l’apéritif mais aussi sur des crustacés et des poissons. Sémillon 70% Sauvignon 30%, élevage sur lies fines durant 8 mois, robe or pale, nez riche et fruité, notes d’agrumes, pêche, pointe d’orange. Bouche charnue, belle fraîcheur, finale aux saveurs d’amande fraîche. Nous avons également à la vente notre Graves Supérieur Liquoreux 2012, 80% Sémillon 18% Sauvignon et 2% Muscadelle, un joli millésime aux notes de fruits confits, un vin bien équilibré sans trop de sucre ni d’alcool. Le Graves rouge Réserve du Comte 2015, 2016 et 2018, une partie du vin passe en bois, de 70% Merlot, 28% Cabernet-Sauvignon et 2% de Petit Verdot. D’une belle robe rubis intense, nez puissant et complexe, la bouche est ample, arômes puissant de fruits rouges et noirs, tanins élégants, finale très persistante aux notes épicées avec une pointe de réglisse. Nous avons la chance d’avoir de vieilles vignes de 45 ans, rendement moindre mais raisins très concentrés, nous pratiquons un élevage partiel en barriques que nous réincorporons au moment des assemblages. Au Château d’Arricaud, nous privilégions les élevages longs. En règle générale, nos vins sont élevés en cuves afin de préserver les arômes de fruits rouges, groseille, cassis. Notre gamme de vins est très accessible pour tous types de consommateurs, faciles à servir tout au long du repas.” Remarquable Graves rouge Grand Vin 2018, d’une belle couleur aux reflets violets, un vin qui mêle structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Beau 2016, au nez où dominent le cassis mûr et les sous-bois, riche en couleur comme en matière, avec une touche épicée. Le Graves rouge Réserve du Comte 2015, est charpenté, élégant, aux tanins denses, est coloré et intense au nez comme en bouche (griotte, fumé...), un vin puissant, charmeur, avec de la matière. Superbe Graves blanc 2019, au nez dominé par les agrumes, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, un vin charmeur. Très joli Liquoreux 2012, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits (pêche, abricot), est d’une longue finale mielleuse. Œnotourisme de charme sur place : l’équipe vous accueille toute l’année sur rendez-vous pour vous faire découvrir ses différentes cuvées dans une ambiance chaleureuse et décontractée. Véritable opportunité pour comprendre et apprécier le travail du vigneron, ces dégustations sont également l’occasion d’échanger autour des meilleures alliances vins-mets au cœur d’un terroir de prestige.

Isabelle Labarthe

33720 Landiras
Téléphone :05 56 62 51 29
Email : chateaudarricaud@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-darricaud.fr

Clos du PÈLERIN


Le vignoble est dans la famille depuis 3 générations (3,50 ha, essentiellement plantés de Merlot à 80%, le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20% restants). Laeticia Egreteau nous dit que “le 2019 vient d’être mis en bouteilles. Le 2018 est excellent, c’est un vin très fruité, aucun défaut ! Pas trop de quantité pour les vendanges 2020 mais très belle qualité par contre. Tant mieux ! C’est ce que je préfère ! Le 2020 promet d’être très bon, peut-être même supérieur au 2019. Ces 2018, 2019 et 2020 forment une trilogie d’exception, j’ai la chance d’avoir trois beaux millésimes.” On aime partager régulièrement une dégustation avec ces vignerons chaleureux, et notamment ce superbe Pomerol 2018, il est très typé, très bien élevé, de bouche ronde, un vin tout en harmonie, riche en couleur comme en matière, aux tanins structurés. Le 2016, qui allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est particulièrement charmeur, velouté, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Remarquable 2015, charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins bien réels et fins, légèrement épicé, de garde. Beau 2014, corsé et gras, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, très équilibré, classique, que vous pouvez commencer à déboucher avec un rôti de veau farci aux truffes ou un bœuf braisé aux carottes.

Norbert et Josette Égreteau, et Laeticia Bühler-Égreteau
3, chemin de Sales
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 74 03 66 et 06 45 02 35 59
Email : egreteau.norbert@orange.fr

Château BERTHENON


Au sommet de son appellation. Les routes du Château Berthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C'est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l'abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l'ont fait prospérer. Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s'étend sur 37 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. Certifié HVE pour le millésime 2020. Pour Thierry Szymanski (époux de Thérèse), “en 2020 nous avons vraiment fait un vin splendide, cela nous a rassurés après quelques années difficiles où nous avons eu des gelées et de la grêle. En 2020, la maturité était parfaite, donc belle qualité et, en plus, le rendement était bien positionné, donc, nous avons fait une belle récolte, ce qui n’est pas négligeable. A la vente toujours le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2018 qui est un très joli vin, Cuvée Henri 2016, 2017, 2018 et le 2019 qui vient d’être mis en bouteilles. Le 2019 est un millésime très équilibré sur le fruit, assez rond, délicieux. Notre rouge classique est proposé également en 2019. Notre blanc Cuvée Léa 2018, il nous reste que quelques bouteilles de 2016. Du Sauvignon gris vieilli en fûts de chêne. Le Sauvignon 2020 est très rafraichissant, il plaît beaucoup. Pendant le confinement, nous avons eu le temps de réfléchir et avons décidé de moderniser le look de notre packaging, étiquettes. Nous avons décidé de valoriser l’image de la Chartreuse.” On ne peut qu’apprécier ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Chloé 2018, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves 18 mois, de couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout en arômes, très bien équilibré, au nez de cerise et d’humus. Le 2016, est un vin ample, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche, de garde, bien entendu, et que l’on vous suggère sur un caneton froid aux agrumes ou un feuilleté au fromage et au bacon.  Toujours ce beau Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Henri 2018, riche et concentré, au bouquet intense où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, un vin qui mêle fruit et structure. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2018, allie une belle structure à une jolie souplesse, tout en nuances d’arômes, de bouche chaleureuse dominée par la framboise macérée, de un vin étoffé et classique de ce beau millésime bordelais. Excellent 2017, au nez très fruité (prune noire, mûre) accompagné de notes d’arabica. La bouche est ample, les tanins soyeux, la finale longue sur des tons de cacao et de baies roses. Vous apprécierez le Blaye Côtes de Bordeaux blanc cuvée Léa 2018, de très belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, de bouche intense, idéal sur des langoustines ou un feuilleté de filets de turbot. Le Blaye Bordeaux blanc Sauvignon 2019, est à dominante de fleurs blanches et d’amande, dense au nez comme en bouche, ample, alliant élégance et structure. Le Crémant de Bordeaux blanc, même cépage Sauvignon, aux bulles légères, de bouche vive où l’on retrouve l’amande fraîche et la pomme, est de mousse fringante, comme le Crémant rosé, qui sent la fraise des bois, parfait, notamment, sur des crevettes grises ou un gâteau au chocolat. Séduisant Bordeaux Rosé 2019, fruité et gourmand, idéal pour vos soirées d’été.

Thérèse Ponz Szymanski
3, Le Barrail
33390 Saint-Paul-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 52 24
Email : info@chateauberthenon.com
Site personnel : www.chateauberthenon.com

DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. Certification Biodynamie Demeter depuis 2016. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Un vrai coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur rouge 2017, subtil et souple, de bouche persistante aux nuances de fumé caractéristiques, tout en bouche, aux tanins équilibrés, encore un peu jeune mais très prometteur. Le 2016 est bien charnu comme il se doit, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux, d’excellente évolution. Le 2015, qui poursuit son évolution, est un vin coloré, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs et une touche de cannelle, avec des tanins souples et très équilibrés. Le 2014, est riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, un vin charpenté et savoureux, au boisé harmonieux. Le 2012 est savoureux, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé, un vin ample à déboucher actuellement sur un chou farci ou des filets de dinde sauce piquante. Le 2011 est charpenté mais très élégant, de robe intense, aux nuances de vanille et de cassis, il est bien corsé, concentré au nez comme en bouche, très équilibré. Et enfin le 2010, charnu, épicé, aux tanins concentrés, tout en bouche, avec des nuances de mûre et de fumé, qui est de très bonne évolution. Il y a aussi ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée Lise 2012, élevage en barriques, qui mêle concentration aromatique et délicatesse en bouche, avec ces arômes d’épices (cannelle) et de griotte, aux tanins équilibrés, et ce Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011, riche mais fin, très parfumé, au nez où dominent la prune et le musc, harmonieux, idéal avec des grillades au barbecue.


49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château LABAT


Un vignoble de 7 ha, acquis par la famille Nony Borie en 1900 (voir Caronne Sainte-Gemme).

Ce Haut-Médoc 2019, à part égales de Cabernet-Sauvignon et de Merlot, élevage en fûts durant 12 mois, sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés et veloutés. Le 2018, a des arômes aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d?une jolie finale épicée, un vin très classique.

Georges et François Nony
SCE des Vignobles Nony Borie
33112 Saint-Laurent-Médoc
Tél. : 06 66 78 18 33
Email : jfnony@gmail.com
www.caronne-ste-gemme.com
 


Château BEAUREGARD


Cette belle propriété d?un seul tenant bénéficie d?un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol. La famille Moulin a repris en 2014 cette propriété.

Selon Vincent Priou, ?2019 fût une année difficile en terme de culture de la vigne, même si nous sommes en Bio. La quantité est conséquente des conditions météo favorables. Nous avons connu quelques épisodes de sécheresse mais qui ont été compensés par de bonnes pluies, les raisins récoltés étaient très beaux, très sains. Grâce au bel été, nous avons obtenu une belle concentration dans les peaux et des tannins bien mûrs. Nous avons su attendre la parfaite maturité même pour les Cabernets francs qui sont souvent tardifs et pour la première fois nous avons récolté les 70 ares de Cabernet-Sauvignon plantés il y a quatre ans. Je suis très optimiste pour l?avenir de ces Cabernets -Sauvignons. Les Merlots étaient magnifiques, ils apportent le velouté et le fruité, les Cabernets francs apportent de la fraicheur, les Cabernets-Sauvignons une touche épicée et d?acidité. L?assemblage du 2019 est de 70% Merlot et 30% Cabernets.
Le 2016 est en bouteilles maintenant, c?est un très grand millésime pour moi, le meilleur que je n?ai jamais fait, c?est la renaissance du style bordelais, un vin un peu austère dans sa jeunesse, mais d?une grande race, beaucoup d?élégance, de fraicheur, belle acidité, bel équilibre, je le trouve mieux que le 2015 qui était plus solaire. Le 2016 est vraiment un très très grand millésime à Beauregard.
Le 2017 est un millésime atypique, après le gel de printemps sur une partie de la propriété en bordure de Saint-Émilion, l?assemblage diffère donc un peu (55% de Cabernet francs et le reste en Merlot). Cela donne un vin très tendre et délicat. Nous avons su attendre la maturité et n?avons vendangé que le 14 Octobre. Le Cabernet franc est un cépage qui apporte beaucoup de fraicheur, d?élégance au vin, et ce 2017 est un vin que j?aime beaucoup, il est très apprécié, un beau millésime à Beauregard, il faut dire que Pomerol se démarque en 2017.
Quant au 2018, c?est le meilleur millésime que je n?ai jamais fait, il a tout ! Le vin est encore à l?élevage en barriques. Il réunit l?opulence du 2015, la fraicheur et l?élégance du 2016, c?est vraiment un bon mixte entre 2015 et 2016.
C?est un vin bien volumineux en bouche avec une bonne présence tannique, qui garde une belle fraicheur en fin de bouche, beaucoup d?élégance et une longueur impressionnante.
Nous sommes toujours en recherche d?amélioration à Beauregard, notre outil de travail s?est perfectionné et nous sommes très présents dans les vignes. Le passage en Bio s?est très bien effectué, bien sûr il faut être très vigilant à la vigne, avoir une bonne équipe et être équipé en matériel pour réagir très vite. Notre vignoble s?est bien adapté et résiste par lui-même, c?est une vraie satisfaction.
Notre actualité : nous allons améliorer encore le réceptif. Nous organisons une visite développement durable en créant une zone écologique dans le parc pour montrer tout ce que nous faisons dans la vigne (enherbement, haie? ) cela sera une visite didactique sur l?environnement durable et qui se terminera par une dégustation comme toutes les visites bien sûr.?
Formidable Pomerol 2017, 70% Merlot et 30% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne,i ntense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, auquel il faut laisser du temps pour s?exprimer. Très beau 2015, parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d?humus, et des nuances de cuir et de prune en bouche. Le 2014, de robe intense, de bouche persistante avec ces arômes d?épices, de cuir et de myrtille, est d?une belle complexité au palais, aux nuances de fumé. Le 2013, parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, est un vin tout en fruit, tout en charme. Le 2012, plus dense, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices, un vin racé, très typé, volumineux.
Beau 2011, coloré, alliant charpente et velouté aux papilles, très parfumé, très complexe, au nez comme en bouche, un grand vin qui poursuit son évolution et développe des arômes très séduisants de truffe et de groseille surmûrie au palais. Grandissime 2010 (75% Merlot et 25% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de violette, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé, racé, d?une très belle finale. 
Le Second Vin, le Benjamin de Beauregard Pomerol 2017, aux nuances de cerise noire et de poivre, de belle charpente, c?est un vin bien charnu et bien typé.
Goûtez également le Lalande-de-Pomerol Château Pavillon Beauregard 2018 AB, il est coloré et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s?entremêlent la griotte mûre et une touche épicée bien caractéristique, de bonne charpente, bien corsé et persistant en bouche comme il le faut.

Directeur : Vincent Priou
73, rue de Catusseau
33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 13 36
Email : beauregard@chateau-beauregard.com
www.chateau-beauregard.com
 


Château COS LABORY


Une place enviable dans le Classement cette année. Le Château tire son nom de sa situation géographique sur la colline de Cos et du nom de François Labory, propriétaire jusqu?en 1845. Monsieur d?Estournel en fera ensuite l?acquisition avant de le revendre à un banquier anglais, Charles Martyns en 1852. C?est finalement George Weber qui rachète la propriété dans les années trente, avant de la léguer à sa fille et son gendre, François Audoy en 1959. En 1971, le couple acquiert également le cru voisin, Château Andron Blanquet. Leurs fils travailleront quelques années à leurs côtés sur les deux domaines avant que Bernard, l?aîné, prenne les rênes des propriétés.
Beaucoup aimé ce Saint-Estèphe Château Cos Labory 2018, il a nez puissant avec des notes d?épices douces, de truffe et d?humus, bien charnu comme il se doit, ample et harmonieux, qui mérite une cuisine élaborée et surtout un peu de patience, tant il est prometteur (38 €). Le 2017, aux tanins serrés mais soyeux, est un vin classique, ample, solide (33 €). Le 2016, un grand vin, gras, parfumé, bien typé, corsé, au nez intense, de bouche concentrée avec des nuances de prune cuite et de réglisse, il est puissant et racé à la fois (39 €).
On poursuit avec le Saint-Estèphe Charme de Cos Labory 2018, au nez de violette et de sous-bois, avec en bouche ces notes de prune et de cassis surmûris, des tanins puissants mais bien fondus (17 €). Le 2017, est tout en couleur, c?est un vin gras et corsé, très harmonieux, tout en complexité aromatique (groseille, cassis, fumé..., 15 €). Le 2016, qui mêle charpente et finesse, est bien charnu, très parfumé en bouche (prune, cuir), d?un bel équilibre, typique de ce grand millésime classique (17 €).
Leur autre Saint-Estèphe Château Andron Blanquet 2018, alliant puissance et distinction, est gras, charnu, un vin typé, où dominent les fruits mûrs et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de truffe en finale, et nous vous le conseillons, par exemple, avec un foie de veau (18 €). Le 2017, est délicieux, tout en arômes, corsé et gras, au nez complexe, avec des senteurs de framboise et de mûre (15 €). Le 2016, est d?une grande fraîcheur que lui apporte le terroir justement, un millésime d?un grand classicisme, il est intense, très parfumé, de jolie robe pourpre (18 €). Le 2013, gras, parfumé, corsé, au nez de cassis et de cuir, a des tanins riches et veloutés à la fois, tout en charpente (13 €). Le 2011 est charnu à la fois, aux nuances de fruits cuits en bouche (16 €).

Bernard Audoy
Domaines Audoy
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 30 22
Email : contact@cos-labory.com
www.cos-labory.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020

 



Château Les GRAVES


Château CORBIN MICHOTTE


Château LAFARGUE


Château de VALOIS


BORIE MANOUX


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château LESTAGE-DARQUIER


Château BEAUREGARD


Château CROQUE MICHOTTE


Domaine de CHEVALIER


Clos TRIMOULET


Château PIGANEAU


Château de CHANTEGRIVE


Château VIEUX RIVALLON


Domaine de GRANDMAISON


Vignobles GONFRIER


Château La MARZELLE


Château de La GRENIERE


Château ST ESTEPHE


Château LAFLEUR du ROY


Château DESMIRAIL


Château DARIUS


Château des ARNAUDS


Château BÉCHEREAU


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château de Beaulon


Château LAGARDE


Château BELLEGRAVE


Château VALENTIN


Château du GRAND BOS


Château La GALIANE


Château FONROQUE


Château BALESTARD La TONNELLE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château BRONDELLE



H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE GOURON


DOMAINE ALAIN VIGNOT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales