Vins De Bordeaux

Edition du 27/12/2016
 

Château La Tour du Pin Figeac

Sommet

Château LA TOUR DU PIN FIGEAC

La famille Giraud élève ces deux grands vins racés, typés, où l’élégance prédomine. Une histoire de passion et de talent.


"Nos 18 hectares de vignes ont une moyenne d’âge de 30 à 40 ans, explique André Giraud. L’encépagement est de 80% Merlot et 20% de Cabernet franc sur les deux propriétés. Je m’apprête à planter 1 hectare de Cabernet-Sauvignon. Nos deux propriétés, Château Le Caillou à Pomerol et Château La Tour du Pin Figeac à Saint–Emilion, se touchent presque. Ce que je recherche surtout dans mes vins, c’est l’équilibre entre le fruit, l’expression parfaite du Merlot et un léger boisé. L’élevage en barriques dure un an, dont 1/3 de fûts neufs, 1/3 de barriques d’un vin et le dernier tiers de 2 vins, ainsi, le boisé n’est pas trop prédominant. Nos vins se caractérisent par la rondeur, le fruité, et la souplesse. J’aime les vins en finesse, très soyeux, bien équilibrés entre barrique et fruit. Je n’aime pas les vins trop tanniques. Nous sommes une exploitation familiale depuis plus d’un siècle. Mon épouse Sylvie m’assiste pour l’administratif et la commercialisation. Celle-ci s’effectue par un importateur en Belgique qui nous prend 1/3 de la récolte, sur la place de Bordeaux, par le biais de représentants à Paris, en Alsace… et par nous-même, par la vente directe à la propriété. Mon fils Stéphane nous a rejoints pour travailler sur la propriété il y a une dizaine d’années ; il s’occupe des chais et de la vigne. Mon second fils, Laurent, cuisinier de formation, est très attiré par l’œnotourisme. Nous pensons ainsi développer un type de restauration à base de grillades sur les sarments et ainsi profiter de ce passage pour faire visiter la propriété. Cet accueil se ferait plus volontiers à La Tour du Pin Figeac, idéalement situé sur la route allant de Saint-Emilion à Pomerol. Etant voisins de Cheval Blanc, nous sommes donc à un emplacement particulièrement stratégique.” Château Le Caillou Pomerol - Le 2013 est particulièrement séducteur, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, tout en nuances, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et une nuance poivrée.  - Le 2012, charnu comme il se doit, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, très élégante, aux arômes de framboise, de pivoine et de truffe, tout en nuances, est un vin opulent, qui associe charpente et distinction, et poursuit son évolution. Château La Tour du Pin Figeac Grand Cru Classé Saint-Emilion - Le 2013, parfumé, ample, séveux et persistant, avec ces notes de fraise et de griotte, riche en couleur, allie finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche franche, où se retrouvent des connotations de framboise mûre et de sous-bois.  - Le 2012 est riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, très typé. 

   

Château La Tour du Pin Figeac

Famille Giraud
4, Cheval Blanc Ouest
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 51 06 10
Télécopie : 05 57 51 74 99
Email : giraud.belivier@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVAL BLANC
TROTTEVIEILLE
HAUT-SARPE
GRAND-CORBIN-DESPAGNE
PIGANEAU
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
AUSONE (Hors Classe)
BÉLAIR
BALESTARD-LA-TONNELLE
CANTENAC
FONROQUE
LA MARZELLE
MAUVINON
CADET-BON
CLOS DES MENUTS
LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANC-LARTIGUE
(LAROQUE*)
PETIT MANGOT
YON-FIGEAC*
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
LA ROSE POURRET
PETIT-BOUQUEY
ROL-VALENTIN*
DARIUS
CLOS DES PRINCE
GRAND PEY LESCOURS
RIOU DE THAILLAS
VIEUX-RIVALLON
CLOS SAINT-ÉMILION PHILIPPE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GRACE FONRAZADE
MAKIERKA
VIEUX-SARPE
CLOS DE SARPE
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
CONFESSION
CORBIN*
GRAND BERT
PIPEAU
CROIX MEUNIER
DE LA COUR*
FRANC-POURRET
ROCHER
(TOUR GRAND FAURIE)
LE DESTRIER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
SAINT-JEAN
CROIX DE BERTINAT
(CROIX D'ARMENS*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
TOUR SAINT-PIERRE
(GRAND CORBIN MANUEL)
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
(HAUT VEYRAC)
HAUT-ROCHER
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ADAUGUSTA
PINDEFLEURS
ROCHEBELLE
(ROL VALENTIN)
BEAULIEU-CARDINAL*
LA GRAVE-FIGEAC
FRANC-GRACE-DIEU
LAUDES
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
MANGOT

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La ROSE SARRON


Au sommet. L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s’étend sur 40 ha, dont 30 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. “Le 2015 a été un millésime difficile au niveau de la maturité, nous explique Philippe Rochet, les pépins étaient verts alors que les analyses disaient que l'on pouvait vendanger. Il peut se résumer en 2 parties : l'une excellente, la 2e bonne. Les rouges sont charnus avec des tanins souples, ils vont bien se comporter en barriques. Les blancs sont aromatiques, fruités. Millésimes en vente en 2016 : les 2012, puis les 2014. Médaille d'Or aux Vignerons Indépendants pour le rouge et aussi pour le blanc sec à Bordeaux. Projet d'acquisition d'une autre exploitation.” C’est donc le moment de déboucher ce Graves rouge cuvée Damien 2012, de couleur grenat profond, aux connotations de mûre, de sous-bois et de violette, volumineux aux papilles, qui mêle finesse et charpente, avec des tanins veloutés. Excellent Graves rouge 2012, coloré, légèrement épicé, concentré mais très élégant, aux tanins mûrs, avec des notes de griotte et de cuir, d’une belle longueur. Il y a également ce remarquable Graves blanc cuvée Anaïs 2013, suave, fin, avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme, vraiment très réussi, d’une longue finale, un vin qui demande une cuisine raffinée, comme des escalopes de veau à la crème, par exemple. Joli Graves blanc 2014, de belle robe, rond mais d'une belle acidité, typé et aromatique, tout en vivacité.

Philippe Rochet

33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Télécopie :05 56 63 52 31
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

Château BEL AIR


Avec des origines remontant en 1648, le Château Bel Air fait partie des plus anciennes propriétés de l’appellation. Dominant la vallée de la Garonne, le vignoble s’étend sur 18 ha de vignes en coteaux âgées de 30 ans. La récolte, rigoureusement menée par tris successifs, permet de sélectionner le raisin lorsque la pourriture noble dotée des bienfaits du botrytis a atteint son apogée. Les millésimes d’exception sont élevés avec le plus grand soin en fûts de chêne de 12 à 18 mois afin d’élaborer les cuvées Prestiges.  Beau Sainte-Croix-du-Mont Prestige 2010, à la fois dense et délicat, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d’abricot, d’une belle ampleur, idéal avec un pudding à l'abricot ou un soufflé au roquefort. Le Bel-Air 2012 est suave, mêlant rondeur et finesse, de bouche intense. Joli Cadillac Château Haut Valentin 2010, de robe pâle brillante et limpide, d’une jolie complexité aromatique, avec des notes de pêche et de tilleul, d’une rondeur charmeuse. Excellent Côtes Bordeaux Cadillac Château Croix de Bern 2012, où s’allient la griotte et l’humus, un vin classique. Le Bordeaux Château Bel-Air blanc sec 2014 est séduisant, fin, floral, de jolie bouche comme le rosé, friand et rond.

Vignobles Méric et Fils

33410 Sainte-Croix-du-Mont
Téléphone :05 56 62 01 19 et 05 56 62 09 03
Télécopie :05 56 62 09 33
Email : vignobles.meric@orange.fr
Site personnel : www.chateaubelair.net

Château DESMIRAIL


Le Château, troisième Grand Cru Classé en 1855, bénéficie d’une situation exceptionnelle, en bordure de la célèbre Route des Châteaux. Derrière un majestueux portail de marbre rose se devinent une élégante chartreuse du XVIIIème siècle et un cuvier médocain typique de la fin du XIXe. Depuis 1992, Denis Lurton prolonge l’œuvre de son père Lucien et apporte tous ses soins à l’élaboration de ce Grand Cru Classé. Le terroir : les vignes du Château Desmirail, d’un âge moyen de 25 ans, couvrent une superficie d’une quarantaine d’hectares. Le vignoble est composé à 60% de Cabernet-Sauvignon, 37% de Merlot et 3% de Petit Verdot. Belle réussite avec ce Margaux 2013, avec ces connotations de prune et d’humus, un vin classique, riche et coloré, corsé, ample, de bouche pleine avec des tanins bien soyeux. Le 2012, corsé, au nez complexe (fraise des bois, réglisse), d’une grande intensité en finale avec ces notes bien persistantes et très caractéristiques de fumé, de mûre et d’épices, de belle base tannique. Savou reux 2011, charnu, un vin au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, qui commence à particulièrement bien s’apprécier. Très beau 2010, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, riche et savoureux en bouche, qui poursuit son évolution.

Denis Lurton
28, avenue de la Vème République
33460 Cantenac
Téléphone :05 57 88 34 33
Télécopie :05 57 88 96 27
Email : contact@desmirail.com
Site personnel : www.desmirail.com

CHATEAU PONT LES MOINES


Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Voilà un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Le Bordeaux Bio Bran de Compostelle 2014, aux tanins mûrs, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, est tout en bouche. Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont les Moines 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Séduisant Bordeaux blanc 2015, de bouche florale, un joli vin qui allie structure et vivacité, où l’on retrouve des nuances de pomme et de citron.

Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : chateaupontlesmoines@vinsdusiecle.com
Site : chateaupontlesmoines


> Nos dégustations de la semaine

Château VILLEGEORGE


Marie-Laure Lurton dirige ses propriétés avec passion, s’attachant à élever des vins typés, loin des modes des vins ultra boisés.
“La traçabilité est totale tout au long de notre filière de production, précise-t-elle, qui est soumise à des contrôles réguliers de la vigne à la bouteille. Nous sommes audités par l’association Terra Vitis afin de maintenir notre certification : chaque année, un auditeur de l’association vérifie que nous répondons à tous les points du cahier des charges et au moins une fois tous les cinq ans, c’est un expert externe, de l’Afnor, qui réalise ce contrôle (Terra Vitis). Depuis 2003, nous avons toujours passé avec succès tous ces examens.
D’autre part, depuis Juillet 2011, nous sommes engagés dans une démarche collective ISO 14001 (norme environnementale). Cette démarche a été mise en place par le CIVB afin que la grande majorité des propriétés viticoles du bordelais réponde à cette norme. Les Châteaux de Villegeorge et La Tour de Bessan font partie de la première association du SME des vins de Bordeaux certifiés ISO 140001 depuis Juillet 2013. Le Château Duplessis a intégré le périmètre en 2014.”
Les visites (dégustation, œnotourisme...) se font au Château Tour de Bessan (ainsi qu’à Villegeorge), où la réhabilitation d’un bâtiment de 1934 , a permis l’installation d’un cuvier ergonomique, d’un chai à barriques et d’une salle de dégustation. Cet édifice contemporain, réalisé avec goût par l’architecte toulousain Vincent Defos du Rau, témoigne du dynamisme du domaine ainsi que de son ambition qualitative.
Il y a ce Haut-Médoc Château de Villegeorge Cru Bourgeois, (74% Merlot et 26% Cabernet-Sauvignon), et vignes de 25 ans en moyenne, élevage en barriques pendant 12 mois selon le millésime et Terra Vitis (12,30 ha sur graves pyrénéennes (Cabernet-Sauvignon et Merlot). Le 2013 est équilibré et souple, un vin charnu, avec des arômes fondus de sous-bois et de cassis, il présente des tanins soyeux mais bien présents. Très typé, le 2008 est corsé, riche en couleur comme en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample, très classique de ce millésime.
Le Margaux Tour de Bessan Cru Bourgeois 2013, 28,10 ha sur graves pyrénéennes, Merlot et Cabernets pratiquement à égalité, élevage en barriques pendant 12 mois selon le millésime..., aux connotations de griotte cuite et de sous-bois, dégage des tanins amples. Le 2012, 56% Merlot, 43% Cabernet Sauvignon et 1% Cabernet franc, vignes de 25 ans en moyenne, Terra Vitis, sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés, classique et prometteur. Le 2011 se goûte très bien, bien typé du millésime, un vin dense au nez comme en bouche, alliant distinction et charpente, aux tanins soyeux, comme ceux du 2010, qui monte en puissance, de belle matière, au nez puissant de cassis, de musc et fumé, complet, avec des notes en bouche de fruits surmûris, de cuir et d’épices, persistant. Le 2009 est dans la lignée, à dominante de pruneau et de cannelle, de belle robe pourpre, aux tanins présents qui commencent à se fondre.

Marie-Laure Lurton
17, chemin de Villegeorge
33480 Avensan
Tél. : 05 56 58 22 01
Fax : 05 56 58 15 10
Email : contact@marielaurelurton.com
www.marielaurelurton.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château LOUPIAC-GAUDIET


Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 4 générations à la famille du propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction. Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L’encépagement est très classique (80% Sémillon et 20% Sauvignon).
On se fait plaisir avec leur Loupiac Château Loupiac-Gaudiet 2013, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, le pain grillé et les fleurs fraîches, de bouche fraîche), de bouche savoureuse (9,80 €, ce n’est pas bien cher). Le 2012 est séduisant par son nez de fruits confits, est ample, bien persistant, de bouche complexe (noix, fruits macérés), harmonieux et tout en onctuosité. Le 2011 est de robe brillante et limpide, de bouche savoureuse, avec cette suavité bien caractéristique, intense, aux nuances de brioche et de pêche cuite, de garde. Beau 2010, de belle couleur dorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés, mêlant délicatesse et intensité.

Daniel et Marie-Laurence Sanfourche

Château SAINT AHON


Ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2013, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot, de bouche charnue et poivrée, est de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, tout en charme (13,50 €, il les vaut bien). Beau 2012, de bouche riche et harmonieuse, aux nuances fruitées et épicées, aux tanins mûrs et pleins, classique et puissant, élégant, avec de la matière (14 €). Savoureux 2011, médaille d’Argent au concours de Paris, ample, tout en bouche, une réussite, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois. Remarquable 2010, médaille d’Or au Concours de Paris, beau vin de robe pourpre, bien volumineux, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, de garde, à prévoir sur des grenadins de veau chasseur ou une entrecôte à la moëlle.

Françoise et Nicolas De Courcel
57, rue Saint Ahon - Caychac
33290 Blanquefort
Tél. : 05 56 35 06 45
Fax : 05 56 35 87 16
Email : info@saintahon.com
www.saintahon.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015

 



Château CHENE-VIEUX


Château BELLES-GRAVES


Château BÉCHEREAU


Domaine de VIAUD


Château LAGRANGE Les TOURS


Château de CRAIN


Château BOSSUET


Clos JEAN


Château BELLE GARDE


Château PONT LES MOINES


Château HAUT-MARBUZET


Château Le BOURDIEU


Château DOYAC


Château LUCHEY-HALDE


Château LAUDUC


Château PLANTIER ROSE


Château ORISSE du CASSE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château CLAUZET


Château La GALIANE


CHATEAUNET


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château Les GRAVES



DOMAINE ALAIN VIGNOT


CLOS SAINT-PIERRE


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CHATEAU DES PEYREGRANDES


HENRY NATTER


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales